Le Stade Toulousain se met au baseball

Juste avant leur match contre Toulon dimanche, les arrières du Stade Toulousain se sont initiés au baseball.

De nouvelles têtes sont arrivées cet été au Stade Toulousain. Les ex-15 de Perpignan et de Grenoble, Melvyn Jaminet et Ange Capuozzo, le centre du Lou, Pierre-Louis Barassi, l'ailier de La Rochelle, Arthur Retière, etc. Des gars qui vont bientôt se trouver les yeux fermés sur le terrain mais, pour l'instant, même si les Toulousains ont parfaitement entamé la saison par deux victoires sur l'UBB et sur Toulon, il s'agit d'apprendre à se connaître. Ces dernières années ont fleuri les « stages de cohésion » où nouveaux venus et tauliers s'essaient à la descente de rivière, au canyoning ou au parcours du combattant. C'est que ça crée du lien, tout ça.

Dupont et Ntamack à l'aise dans les exercices
Et voilà pourquoi toute la ligne de trois quarts rouges et noirs est allé tâté de la batte au stade des Argoulets, où s'entraîne la section baseball du Stade Toulousain. « Avec les gens du Stade Toulousain rugby, on s'apprécie, explique Yanaël Delpech, son jeune président. Je savais qu'Ugo Mola cherchait une activité pour ses joueurs qui sortirait de l'ordinaire, mais où on ne ferait pas n'importe quoi car je connais son degré d'exigence. On s'est dit que ça serait sympa de les mettre au baseball. »

Certains sont entrés de plain-pied dans les codes de ce sport, à l'image d'un Antoine Dupont bluffant dans sa technique de frappe comme le souligne Nolan Soliveres, ancien international de baseball : « Il ne quittait pas la balle du début jusqu'à la fin du swing. De même, je l'ai vu garder ses mains bien derrière la batte jusqu'au point de contact et il délivrait des swings puissants... »

Et Romain Ntamack, son complice de la charnière ? « Lui, il m'a impressionné par sa capacité à rattraper les fly balls (frappes en l'air). » « On fait des initiations avec des salariés d'entreprises, des universités, mais les rugbymen ont des qualités athlétiques hors du commun, note Yanaël Delpech. Jamais vu des gars courir aussi vite entre les bases. » Sur l'Insta du Stade, les trois quarts ont fière allure avec leurs casquettes typées MLB.

Beaucoup ont apprécié cette session et Sofiane Guitoune en a demandé d'autres. « Les avants ont été déçus de ne pas avoir été conviés. On va essayer d'organiser ça bientôt », annonce Delpech, qui verrait ses joueurs bien fonctionner au rugby. « Notre lanceur, Keivy Rojas, solide et vif, serait parfait dans le rôle du première ligne moderne. Et Nolan (Solivares), notre catcher. Il court vite et rattrape un maximum de balles. Il serait l'arrière type. » Le président en profite pour faire de la retape pour son club et il a bien raison : « Initiation samedi après-midi pour les adultes, mercredi pour les jeunes. Vous êtes tous les bienvenus ! »