Star en Colombie, narcotrafiquant en Europe : la double vie d'Antony De Ávila

·1 min de lecture

Le 22 juin 1994 est un jour tristement célèbre dans l'histoire du football colombien. Ce jour-là, la Colombie s'incline 2-1 face aux États-Unis lors du deuxième match de poule du Mondial 1994, avec notamment un but contre son camp d'Andres Escobar. Dix jours plus tard, le défenseur colombien " coupable " de l'élimination, sera assassiné par Humberto Muñoz Castro, à Medellín. Ce 22 juin 1994, sur la pelouse du Rose Bowl de Pasadena, outre le malheureux Escobar, on retrouve des joueurs qui ont écrit la légende du football colombien, comme Carlos Valderrama, Freddy Rincón, Faustino Asprilla ou encore... Antony de Ávila.

Vidéo

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles