Stations de ski : la pénurie de saisonniers inquiète

·1 min de lecture

La plupart des stations de sports d'hiver ouvrent ce week-end. Une reprise espérée par les skieurs autant que les professionnels, mais beaucoup s'inquiètent malgré tout des pénuries de saisonniers. Dans certaines stations des Alpes, il manque en effet entre 5 et 10% du personnel. Dans les Pyrénées le recrutement aussi a été difficile, mais les professionnels de la montagne ont appris à s'adapter et à fidéliser leurs salariés.

"Fidéliser" les salariés

"Ce week-end je n'aurai pas tout le monde parce que mes saisonniers n'arrivent que la semaine d'après". Cyril devra attendre le week-end prochain pour que son équipe soit au complet. Lui qui tient "Le Rendez-vous", un restaurant au pied des pistes, a eu du mal à trouver ses 12 salariés. "Avant on ne logeait pas forcément le personnel, mais maintenant tout le monde veut être logé. Je pense que les gens ont changé de secteur d'activité, du coup on a revu les salaires à la hausse pour attirer du personnel. Parce que sans eux, on ne peut rien faire", déplore-t-il.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-7 en podcast et en replay ici

Du côté des pisteurs, des perchistes ou des agents d'accueil en revanche, on a fait le plein sans difficulté. Comme l'explique Jacques Murat, d'Ax 3 Domaines, le choix a été fait depuis plusieurs années de fidéliser les locaux. "On a beaucoup de personnes qui vivent là à l'année, qui travaillent à la station. Donc ce sont des saisonniers sédentaires qui travaillent l'été dans d'autres activités"...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles