Statu quo en tête de la conférence Ouest où les Denver et Memphis se répondent à distance

Tous les deux à domicile, les Memphis Grizzlies (135-129 contre San Antonio) et les Denver Nuggets (126-97 face à Phoenix) se sont imposés et partagent toujours le même bilan en tête de la conférence Ouest.

Memphis, le grand huit, Morant le trente-huit

Les Grizzlies n'avaient pas l'opposition la plus difficile à gérer dans la nuit de mercredi à jeudi avec la réception des San Antonio Spurs, avant-derniers de la conférence Ouest (13 victoires) et bien replacés dans la course au premier choix de draft 2023 - la chasse à Victor Wembanyama donc. Mais les deux premières oppositions de la saison régulière entre les deux franchises avaient livré un enseignement principal : les Texans ne sont pas du genre à se laisser humilier puisqu'ils s'étaient inclinés de 2 points à domicile en novembre (124-122) et de huit unités lundi, à l'extérieur (121-113).

lire aussi : Les résultats de la nuit

Les retrouvailles dans le Tennessee deux jours plus tard ont livré un score final du même ordre (135-129) bien que les locaux aient dominé la soirée en très grande partie, à partir notamment du deuxième quart (remporté 44-25). Un succès qu'ils doivent pour beaucoup au retour de Ja Morant, qui avait manqué les deux rencontres précédentes des siens : le meneur de jeu s'est fendu de 38 points (à 14 sur 25 au tir) tandis que son équipe affichait un excellent 63,6 % à trois points (14 sur 22).

Il y avait là une forme de logique respectée puisque Morant avait pris l'habitude d'affoler les compteurs face à San Antonio avec près de 39 points inscrits, en moyenne (!), sur ses quatre derniers matches face aux hommes de Gregg Popovich. « Il s'agissait juste pour moi de trouver mes bons spots sur le terrain, estimait le principal intéressé. Évidemment, d'avoir bien shooté a aidé. »

Dans la nuit de samedi à dimanche, Memphis cherchera à prolonger son excellente forme du moment - et à conserver le meilleur bilan de la conférence Ouest à égalité avec Denver (28v-13d) -, en déplacement chez les Indiana Pacers.

lire aussi : Le classement de la conférence Ouest

Denver déroule face à un Phoenix CImpossible pour les Suns de reproduire l'exploit de la veille, puisque mardi soir ils avaient dominé les Golden State Warriors du revenant Stephen Curry (125-113), en Californie, malgré un effectif décimé. L'enchaînement chez les Denver Nuggets, coleaders à l'Ouest donc, était de trop.

Si le premier quart-temps s'est avéré plutôt équilibré (34-28 pour Denver après 12 minutes), la suite a été impossible à maîtriser pour les visiteurs, qui ont lentement mais sûrement laissé les Nuggets creuser l'écart (70-54 à la pause, 100-75 à la fin du troisième quart) sans jamais avoir à se soucier d'une fin de match serrée.

Difficile d'espérer mieux alors que la franchise de l'Arizona avait aligné un cinq de départ inhabituel (Saric, Craig, Bridges, Biyombo, Washington Jr.), et a joué sans Chris Paul (hanche), Deandre Ayton (cheville) ou encore Devin Booker (adducteurs). L'entraîneur des Suns, Monty Williams, n'avait d'ailleurs que dix joueurs à disposition.

En face, Nikola Jokic, qui n'a passé que 28 minutes sur le parquet, a frôlé le triple-double (21 points à 10 sur 15 au tir, 18 rebonds, 9 passes) tandis que Bones Hyland (21 points) se distinguait en sortie de banc. Prochain rendez-vous vendredi, chez les Los Angeles Clippers.

lire aussi : Nuit des Bleus : Hayes domine Gobert, Fournier retourne en bout de banc

lire aussi : Podcast « L'Odyssée de LeBron James » : King James au pays des merveilles (4/5)