Stefano Pioli, de Milan à Milan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"L'Inter remercie Stefano et son équipe pour le dévouement et les efforts menés au club ces six derniers mois, au cours d'une saison qui s'est avérée difficile" : c'est comme cela qu'au début du mois de mai 2017, avant même la fin de saison, le club nerazzurro indiquait la sortie à Stefano Pioli, six mois tout rond après la signature de son contrat - pour prendre la suite de l'indésirable Frank de Boer et de l'intérimaire Stefano Vecchi - et un an avant le terme de celui-ci. La formation triple championne d'Europe, qui venait de passer sous pavillon chinois, terminera son exercice à une laborieuse septième place, les bons premiers mois de Pioli ayant précédé un gros passage à vide au printemps avec un bilan désastreux de cinq revers sur ses six derniers matchs. Quatre ans et demi et un rebond (terminé par une démission) à la Fiorentina…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles