Stefanos Tsitsipas éliminé d'entrée par Daniel Galan à l'US Open

Énorme sensation à l'US Open, où la tête de série n°4, Stefanos Tsitsipas, a été sortie du tournoi dès le premier tour, battue en quatre sets (6-0, 6-1, 3-6, 7-5) par le Colombien Daniel Galan.

C'est un premier grand coup de tonnerre dans le tableau masculin. Lundi, Stefanos Tsitsipas, tête de série n°4, a été proprement éjecté en quatre sets (6-0, 6-1, 3-6, 7-5) du tournoi par Daniel Galan, Colombien inconnu des hauts plateaux, 80e mondial, sans mémorable fait de gloire recensé jusque-là.

L'échec est retentissant, cuisant même pour le vainqueur du Masters 2019 et finaliste de Roland-Garros 2021, corrigé comme un petit enfant sur la première heure de jeu ! Ballotté, archi dominé, ventilé, Tsitsipas prenait dans le buffet onze jeux consécutifs et rasait les murs, mené 6-0, 6-1 en 56 minutes !

Stefanos Tsitsipas

« J'étais lent, en retard. Lui a eu la bonne attitude tout au long du match »

Le Grec était livide, son jeu littéralement en miettes. Pas un coup franc, pas deux bons choix de suite et deux sets abandonnés dans le désordre et le désarroi total, avec 9 coups gagnants pour... 27 fautes directes ! « J'étais lent, en retard. Lui a eu la bonne attitude tout au long du match. Il a fait un sacré bon travail et a complètement dominé le jeu », reconnaissait l'homme aux cinq finales (dont deux titres à Monte-Carlo et Majorque) en 2022.

lire aussi

Le tableau

La suite serait un peu mieux, moins indécente en tout cas. Mais largement insuffisante. Et Tsitsipas a fini sur le flanc d'entrée, poussé dehors par un Colombien qui n'a pas cessé une seconde de jouer, de tenter, impavide et rarement affolé.

Double vainqueur en Challenger cette année, à Sarasota (États-Unis) et Concepción (Chili), Daniel Galan, sorti des qualifications, a réalisé un exploit authentique. Sous le regard fier et ému de ses parents, il a accroché la plus magnifique victoire de sa carrière et le scalp de son premier Top 5, lui qui en était à 0-6 avant cela dans ses confrontations face au Top 20 !

Daniel Galan

« C'est la plus grande victoire de ma carrière, mon plus beau match »

Il fallait même remonter jusqu'à Alex De Minaur, alors 23e mondial à Miami en 2021, pour trouver trace de sa plus mémorable performance. « C'est la plus grande victoire de ma carrière, mon plus beau match. Dans ce contexte, devant mes parents, sur un tel court, face à un tel joueur. Je ne peux pas expliquer, ça a quelque chose d'irréel », reconnaissait Galan.

lire aussi

Toute l'actualité de l'US Open

Et pourtant, il aurait pu s'affaisser, tout faire tomber. Pour son premier grand tableau à l'US Open, quand Tsitsipas se mettait enfin à servir correctement dans le troisième set, à rentrer un peu plus dans le terrain, à empoigner les rênes du match, breakant même d'entrée dans le quatrième, Galan aurait pu se perdre. Lui qui n'avait auparavant pris que... neuf jeux en cinq sets contre Alexander Zverev et Novak Djokovic aurait pu se dire que le rêve était passé, que le Top 5, c'était trop haut. « Contre Djokovic et Zverev, je m'étais senti un peu petit. J'étais tendu et je n'avais pas pu exprimer mon jeu. Là, je me suis dit qu'un rendez-vous pareil, il fallait en profiter », racontait-il joliment.

Galan affrontera Jordan Thompson au 2e tour

Et Galan est resté droit dans ses bottes. Même les huit balles de match non conclues ne l'ont pas fait dévier. « En fait, il n'y a que la première que je ne joue pas très bien. Les autres, c'est lui qui les a sauvées. Je suis resté concentré, je me suis dit qu'il fallait que je reste calme », expliquait le Colombien, qui a déjà atteint par deux fois le troisième tour en Grand Chelem, à Roland-Garros en 2020 et cette année à Wimbledon. Pour y parvenir une troisième fois, et prolonger cette aventure, qui a déjà quelque chose de magique, il devra maintenant écarter l'Australien Jordan Thompson de son chemin.