Stephen Curry fait le show et Golden State prend le large contre Denver en play-offs de NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Stephen Curry (34 pts) et les Golden State Warriors ont à nouveau largement dominé Denver lundi soir (126-106). Les Californiens mènent 2 victoires à 0 au 1er tour des play-offs.

Attention, Stephen Curry monte en puissance. En reprise après sa blessure à un pied qui lui a fait manquer les quatre dernières semaines de la saison régulière, la superstar des Golden State Warriors a encore commencé sur le banc, lundi lors du match 2 de la série du 1er tour de play-offs contre Denver. Mais il a admirablement rentabilisé ses 23 minutes sur le parquet : 34 points à 12/17 au tir (5/10 derrière l'arc) pour mener les Californiens à une deuxième large victoire après celle remportée samedi (123-107). Le match 3 aura lieu jeudi à Denver.

Le show de Curry

/

Curry n'a pas joué beaucoup plus longtemps que lors du match 1 (16 pts en 22'), où il avait laissé la vedette à Jordan Poole (30 pts). Lundi, ce dernier a assuré lui aussi (29 pts, 5/10 à 3 pts, 8 passes décisives) et Klay Thompson a ajouté 21 points. Mais le fil rouge de la soirée aura été le show du MVP 2015 et 2016, tout en sourire, à l'image de son action à quatre points, panier primé plus lancer franc réussi alors qu'il s'était retrouvé au sol après la faute.

lire aussi

/

Résultats des play-offs

Entré en jeu sous une ovation au milieu du premier quart, Curry a salué le public en réussissant immédiatement un panier et ne s'est jamais vraiment arrêté, alternant pénétrations tranchantes et ses éternels shoots à longue distance.

Selon les statistiques d'Elias Sports Bureau, jamais un joueur n'avait inscrit plus de trente points sur un temps de jeu aussi court en play-offs sur les soixante dernières années. Steve Kerr, son entraîneur, ne s'en est guère montré étonné : « On n'est jamais vraiment surpris quand Steph fait une flambée comme ça. C'est génial à regarder. »

3000

/

Stephen Curry est devenu lundi le 27e homme à dépasser les 3 000 points en play-offs de NBA. Un total qui n'a jamais été atteint par des géants comme Charles Barkley, Reggie Miller ou Patrick Ewing.

Et ce n'était pas aussi simple que le score final le laisse imaginer. Denver s'est montré particulièrement coriace lors des deux premiers quart-temps et menait 43-31 à quelques minutes de la pause. Mais les Nuggets ont ensuite encaissé un 16-0 et se sont effondrés.

Nikola Jokic a signé 26 points et 11 rebonds mais n'a réussi que 9 paniers sur 20 tirs. Frustré toute la partie par la défense de Draymond Green, le MVP de la saison dernière a été expulsé à 7 minutes du terme après une seconde faute technique.

Dos au mur, Denver va devoir se secouer pour rester en vie. Golden State, qui reste sur sept victoires de rang et a retrouvé son totem, fait à nouveau peur.

lire aussi

/

Dallas égalise face à Utah, les Sixers distancent Toronto

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles