Steven Caulker, loin des démons

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Grâce à la rencontre entre l'Angleterre et la Suède, le 14 novembre 2012 est à marquer d'une pierre blanche. En effet, chacune des mi-temps de ce match a eu son lot d'événements notables. La seconde période a vu Zlatan Ibrahimović s'envoler dans les airs pour signer un retourné acrobatique exceptionnel (qui finira Prix Puskas un an plus tard) tandis que la première a vu un jeune défenseur anglais, Steven Caulker, marquer pour sa première et unique sélection avec les Three Lions. Mais si ce n'est qu'un but parmi tant d'autres pour le géant de Malmö, celui de l'Anglais représentait beaucoup plus : une éclaircie dans un ciel qui commençait déjà à bien s'assombrir.

Le bonheur n'était pas dans le prêt

Dans les réserves de Tottenham, trois jeunes garçons de la génération 91 attirent la lumière : le milieu Ryan Mason, l'ailier Andros Townsend et le défenseur Steven Caulker. Pour ce dernier,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles