Stop ou encore : quel avenir pour Lucie Bertaud en MMA ?

La victoire de Lucie Bertaud, l'ancienne aventurière de « Koh-Lanta », lors du Bellator le week-end dernier n'était peut-être pas son dernier combat.

Lucie la combattante

Lucie Bertaud (4 victoires, 3 défaites en MMA) n'est sans doute pas la plus spectaculaire des combattantes françaises, ni la meilleure sur les rosters des différentes organisations. Mais elle est la plus connue et la plus médiatique. Et, peut-être, l'une des plus vaillantes. Tombée dans le MMA presque par hasard à l'occasion d'un reportage sur les Championnats du monde amateurs, où elle a gagné une médaille d'argent et perdu un nez, cassé, l'ancienne finaliste de Koh-Lanta d'il y a deux saisons s'est imposée face à la Polonaise Katarzyna Sadura, le week-end dernier à l'AccorHotels Arena, pour la deuxième visite du Bellator à Paris.

Lucie « la fillette » ?

« Waouh ! J'ai kiffé ce moment ! raconte-t-elle. Toute la semaine avant le combat, je me suis sentie vraiment professionnelle. J'ai réalisé que tout mon investissement, depuis tant d'années, prenait un sens. Je me suis dit que c'était un job de rêve. "Profite, inhale chaque instant." Et le jour J, j'ai paniqué. Tous mes démons ont refait surface. C'était Lucie la combattante versus Lucie la fillette. J'ai eu peur. Peur du K.-O., peur du coup dur... Et en arrivant sur l'estrade avant de regagner la cage, j'ai ressenti une énergie ultrapositive, tout un public derrière moi... Je ne gagne pas ce combat au physique ni au mental, je le gagne à la tactique. » « Ce n'était peut-être pas le meilleur combat pour le public, mais c'était un combat pour moi-même avant tout, je voulais me réparer intérieurement. Si j'avais perdu, j'aurais quitté la scène du MMA le coeur meurtri, avec une estime de moi fortement ébranlée. Peu importait la manière, j'avais vraiment besoin de gagner. »

lire aussi

À écouter le podcast sur les sports de combat.

Lucie à la retraite ?

À 37 ans, après vingt ans de sports de combat, la quintuple championne de France de boxe en a presque fini avec ce monde de brutes. Presque. Lucie Bertaud se donne encore un an et un ou deux combats. L'idéal serait de boucler la boucle lors d'une troisième expérience à Bercy, avant de raccrocher les mitaines, de se consacrer à ses activités de journaliste, à la construction d'une vie de famille et à son désir d'enfant.

Lucie vers l'UFC ?

Et l'UFC, dans tout ça ? La plus importante organisation de MMA, pour celle qui s'était expatriée aux États-Unis dans le but de vivre son Rêve américain (le titre de son livre, aux éditions La Boîte à Pandore paru l'an dernier) ? « L'UFC, ce n'est plus possible pour moi, en raison de mon âge et du manque de victoires consécutives et très autoritaires. Je n'attends plus ça. Par rapport à l'objectif que je m'étais fixé, je suis dans les clous. » Mais Lucie Bertaud n'a peut-être pas encore dit son dernier mot en matière de MMA. D'autant que l'UFC débarque à Paris à la rentrée prochaine...

lire aussi

Tous nos articles sur le MMA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles