Strasbourg freiné à Troyes, Metz et Clermont se neutralisent

·4 min de lecture

Tenu en échec à Troyes (1-1) lors de la 32e journée de L1, Strasbourg pointe à trois longueurs de Rennes (3e) que le club alsacien recevra mercredi. Dans la lutte pour le maintien, Metz et Clermont se neutralisent (1-1). Reims et Angers grappillent un bon point à Montpellier (0-0) et Nantes (1-1) dans l'optique du maintien.

Metz et Clermont se neutralisent

/

Aucune équipe n'a réussi à faire la différence dans ce match de la peur entre la lanterne rouge messine et le barragiste clermontois, qui conservent leur position. Les Messins, qui restent désormais sur sept matches de rang sans succès à Saint-Symphorien, avaient pourtant ouvert le score par Nicolas de Préville d'une frappe du droit, après avoir crocheté Florent Ogier (24e). Mais profitant de la passivité défensive des Grenats, Clermont a vite recollé. Jodel Dossou a facilement éliminé Ibrahim Amadou pour tromper Alexandre Oukidja d'une frappe croisée du gauche (37e).

lire aussi

/

Le classement de la Ligue 1

Réduits à dix après l'expulsion d'Ibrahima Niane pour un coup de pied involontaire au visage d'Ariel Mendy dans un duel aérien (40e), les Messins ont préservé le nul, grâce à plusieurs parades d'Oukidja. Sauvé par sa barre sur une frappe en force de Jim Allevinah (89e), il sort une tête à bout portant de Grehohn Kyei (60e), claque un tir dévié de Johan Gastien (90e+3) et est tout heureux de voir Akim Zedadka, seul devant le but, tirer au-dessus au bout du temps additionnel (90e+5). Acculés dans les cordes, les Messins avaient pourtant eu le but du K.-O. au bout du pied une minute plus tôt, mais Pape Matar Sarr a buté sur Ouparine Djoco. Lequel avait remplacé Arthur Desmas, sorti sur civière juste avant la mi-temps (45e+2) après un choc aérien avec Boubakar Kayouté.

24

/

Metz ne compte que 24 points après 32 journées. Dans l'histoire du championnat, aucune équipe ne s'est maintenue après avoir compté 24 points ou moins à ce stade, sur 37 cas (en comptant 3 points pour un succès).

Reims obtient le nul à Montpellier

/

Reims et Montpellier, qui restaient sur deux défaites, ont mis fin à cette série, en se quittant sur un score nul et vierge (0-0). Les Champenois, qui ont cadré 9 frappes sans trouver la faille et ont obtenu un point précieux dans l'optique du maintien face des Héraultais qui se sont rarement montrés dangereux.

voir aussi

/

Les tops-flops de Montpellier-Reims

Le fait du match a été l'entrée en jeu de Rémy Cabella (57e) à la place de Léo Leroy. Le milieu offensif n'avait plus foulé la pelouse de La Mosson sous le maillot montpelliérain depuis le 10 mai 2014.

6

/

Reims a terminé un match de L1 sur un score nul et vierge à 6 reprises cette saison. Dans le Top 5 européen, seul le Genoa en Serie A est davantage abonné au 0-0 cette saison (8).

Mandréa presque infranchissable contre Nantes

/

Angers et Anthony Mandrea ont gâché la fête du 2 000e match de Nantes en L1 en arrachant le nul (1-1) à la Beaujoire malgré une large domination des Canaris, qui ont tiré 24 fois au but et obtenu 14 corners.

lire aussi

/

Les tops-flops de Nantes-Angers

Surpris par l'ouverture du score de Sofiane Boufal d'un petit piqué du droit lobant Alban Lafont sur une ouverture d'Azzedine Ounahi (18e), les Nantais ont longtemps buté sur le portier du SCO en état de grâce. À la parade devant Ludovic Blas (26e, 45e+1), Nicolas Pallois et Randal Kolo Muani (34e) ou Moses Simon (45e), il a finalement cédé sur une tête de Kalifa Coulibaly qui a surgi devant Enzo Ebosse sur un centre de Fabio (53e), en manquant sa tentative désespérée de manchette. Encore décisif devant Kolo Muani (67e), Mandrea a préservé le nul pour des Angevins qui auraient pu réaliser le hold-up dans le temps additionnel sans un sauvetage sur sa ligne de Wylan Cyprien (90e+5).

Strasbourg rejoint sur le fil à Troyes

/

En cas de succès dans l'Aube, Strasbourg avait l'occasion de revenir à un point de Rennes que les Alsaciens recevront mercredi, dans le cadre de la 33e journée. Tout de rouge vêtus, ils ont ouvert le score sur un penalty d'Habib Diallo sanctionnant une faute de Giulian Biancone sur Kevin Gameiro (après intervention du VAR auprès de M. Millot qui a vérifié de visu l'action sur l'écran en bord de pelouse).

lire aussi

/

Les tops-flops de Troyes-Strasbourg

Faute d'avoir su tuer le match par Sanjin Prci (72e) et Alexander Djiku (73e) tombant sur un excellent Jessy Moulin, Strasbourg s'est fait rejoindre en fin de match. Le penalty, provoqué par un coup de pied de Lucas Perrin sur Mama Baldé, a été transformé en force plein axe par Florian Tardieu.

9

/

L'ESTAC a concédé 9 penalties en Ligue 1 cette saison (record ex aequo avec Bordeaux). Le portier troyen Jessie Moulin n'en a arrêté aucun.

lire aussi

/

Le film de Metz-Clermont

lire aussi

/

Le film de Montpellier-Reims

lire aussi

/

Le film de Nantes-Angers

lire aussi

/

Le film de Troyes-Strasbourg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles