Strasbourg l'Européenne, gagner pour s'enflammer

Yahoo Sport

LIGUE EUROPA – Ce soir, le RC Strasbourg reçoit le Lokomotiv Plovdiv en 3e tour préliminaire de qualification. En espérant offrir à ses supporters un barrage bouillant au prochain tour.

Les supporters du RC Strasbourg, parmi les plus fidèles publics de France.
Les supporters du RC Strasbourg, parmi les plus fidèles publics de France.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Il y a huit ans, le RC Strasbourg n'était plus un club professionnel et s'apprêtait à lancer une saison de CFA 2. C'est peu dire que sous la houlette du président Marc Keller, les Alsaciens ont gravi les échelons quatre à quatre. Vainqueur de la Coupe de la Ligue en mai dernier (face à Guingamp, 0-0, 4 tab à 1), le Racing se bat désormais pour accéder à la phase de poules de Ligue Europa. Soutenu par des supporters qui n’ont jamais rien lâché.

Strasbourg prend une petite option à Plovdiv

Après leur victoire en Bulgarie la semaine dernière (0-1), les hommes de Thierry Laurey abordent le troisième tour préliminaire en bonne position. Il leur faudra encore passer un barrage pour enfin accéder aux poules européennes. Un véritable marathon (il a déjà fallu se débarrasser du Macabi Haïfa en 2e tour préliminaire) qui a obligé le Racing à commencer sa saison dès le 25 juillet. Un effort qui se paiera peut-être en cours de saison, mais peu importe. Car d'abord, c'est toute une ville qui peut s'offrir un véritable frisson européen : si barrages il y a, son Racing devrait affronter l'Eintracht Francfort.

Vainqueurs du FC Vaduz au Liechtenstein à l'aller (0-5), les Allemands sont plus que bien partis pour être les adversaires de Strasbourg. On parle ici du vainqueur de la Coupe d'Allemagne 2018 et demi-finaliste de Ligue Europa 2019, 7e de la dernière Bundesliga. On parle aussi d'une ville, Francfort-sur-le-Main, située à moins de 200 kilomètres de la capitale européenne. Un club dont les supporters sont habitués à se déplacer en masse tandis qu'en face, le public du Racing n'a plus rien à prouver en termes de fidélité et de passion. Autrement dit, ce barrage s'annonce incandescent à l'aller comme au retour. Reste à ne pas se rater ce soir contre le Lokomotiv Plovdiv. Nul doute que les supporters seront (presque) aussi chauds que lors du derby contre Metz à la Meinau, dimanche dernier.

À lire aussi