Strasbourg s'enlise dans la crise après sa défaite contre Troyes

Globalement dominateur, Strasbourg s'est incliné face à Troyes lundi (2-3), avec notamment un but vainqueur fantastique signé Xavier Chavalerin. Cette nouvelle défaite plonge les Alsaciens, 19es de Ligue 1, dans la crise.

Le match : 2-3

Battu de peu à Paris mercredi (1-2), Strasbourg s'est incliné une nouvelle fois face à Troyes lundi. Les Alsaciens sont 19es, au classement tandis que l'Estac grimpe à la treizième place. D'entrée, le RCSA a dominé le match et s'est procuré deux occasions franches, grâce à Habib Diallo (3e) et Habib Diarra (6e). Pourtant, c'est Troyes qui a surpris en ouvrant le score contre le cours du jeu, grâce à un Renaud Ripart opportuniste (0-1, 16e). Déstabilisés, les Alsaciens ont encaissé un deuxième but, suite à une mauvaise relance d'Alexander Djiku bien reprise par Rony Lopes (0-2, 20e).

voir aussiLe film de Strasbourg-Troyes

N'ayant pas remporté le moindre match à domicile, le cauchemar semblait continuer pour les hommes de Julien Stéphan. Néanmoins, ils sont parvenus à se ressaisir et à pousser avant la mi-temps. Une résilience qui paye juste avant la pause. Sur une sortie approximative de Lis, Bellegarde a remis de la tête vers Diallo, qui a remporté son duel aérien pour réduire l'écart (1-2, 41e).

Strasbourg n'a toujours pas gagné à domicile cette saisonAu retour des vestiaires, les locaux ont continué de pousser pour l'égalisation. Après de nombreuses tentatives, c'est le jeune Ismael Doukouré (19 ans) qui a trouvé la faille sur une inspiration fantastique. Excentré côté droit aux 25 mètres, l'ancien Valenciennois a armé une frappe flottante, qui a touché la barre avant de rentrer (2-2, 54e). Ultra-dominateur, Strasbourg a poussé. Les coéquipiers de Ludovic Ajorque se sont exposés en contre, mais Nyamsi s'est interposé devant Larouci (74e). Mais ni lui ni aucun autre joueur strasbourgeois n'ont pu faire quelque chose sur le bijou de l'après-midi.

Trouvé à l'entrée de la surface sur corner, Xavier Chavalerin a armé une reprise de volée que Sels n'a pu qu'effleurer (2-3, 78e). Un éclair de génie venu foudroyer des Strasbourgeois réduits au silence. Julien Stéphan et ses hommes s'enfoncent encore davantage dans la crise. Englués dans la zone rouge (19e), ils sont sortis sous la bronca de la Meinau, pourtant délestée d'Ultras qui boycottaient la rencontre en raison de l'horaire. Sans victoire depuis le 9 octobre, Strasbourg n'a toujours pas gagné sur ses terres cette saison (5 nuls, 4 défaites) et débute très mal 2023.

voir aussiLe classement de Ligue 1

Le fait : l'Estac a remporté la bataille grâce à son Chavalerin de TroyesÀ peine entré en 2023, ne tiendrait-on pas déjà le but de l'année en Ligue 1 ? Alors que la réalisation d'Ismael Doukouré pour l'égalisation était somptueuse, Xavier Chavalerin a mis la barre encore plus haut. Trouvé juste en dehors de la surface sur un corner bien tiré, le joueur formé à l'OL a décidé de reprendre le ballon de volée.

Avec un équilibre et un timing parfaits, il a croisé sa tentative venue se loger dans le petit filet d'un Matz Sels qui a à peine touché le ballon. Au-delà de la beauté pure du geste, la magie de ce dernier est renforcée par le scénario du match. Grâce à son inspiration, Troyes repart de la Meinau avec trois points pour grimper à la 13e place du classement.