Streaming sportif illégal : trois hommes condamnés à verser plus de 7 millions d'euros

AFP
·1 min de lecture

Les cinq hommes avaient déjà été condamnés, au pénal en juin, à des peines allant de 5.000 euros d'amende avec sursis à 12 mois de prison, dont six avec sursis. Lors de l'audience sur les intérêts civils en janvier, les chaînes de télévision avaient réclamé plus de 91 millions d'euros de préjudice matériel et moral.

Le verdict est tombé. Le tribunal a finalement fixé le préjudice matériel et moral de Canal Plus à 2,75 millions d'euros, celui de beIN Sports à 3,94 millions d'euros et celui de Sportscotv et MCS, sociétés éditrices de RMC Sport, à plus de 600.000 euros.

"C'est une décision satisfaisante en ce sens que les dommages et intérêts sont extrêmement réduits par rapport aux sommes demandées. Cela étant, on reste sur des condamnations extrêmement élevées", a réagi Me Katell Plançon, avocate de Franck , 49 ans. Un des prévenu, employé de Roubaix (Nord), qui disait avoir été pris pour un "nigaud" dans cette affaire.

"Qu'on soit à un, deux, trois ou quatre millions, ça ne change pas grand chose car ce sont des gens qui n'ont pas les moyens de rembourser", a ajouté Me Hélène Laudic-Baron, qui a précisé qu'il n'était "pas impossible" qu'elle fasse...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi