Stroll ne peut pas s'inspirer de Pérez s'il veut le battre

Emmanuel Touzot
motorsport.com

Après deux saisons chez Williams, , qui disputait sa sixième saison dans l'équipe anciennement appelée Force India. Largement dominé en qualifications, il a également été nettement battu en course par le Mexicain après la pause estivale, lorsque les évolutions de la RP19 commençaient à fonctionner. 

Interrogé sur l'aspect bénéfique d'avoir une référence comme Pérez dans son équipe, Stroll est positif : "Oui, tout à fait. Durant la deuxième moitié de saison, il avait vraiment une bonne dynamique, et je pense que c'est juste grâce à ses connaissances, il est avec la même équipe depuis cinq ou six ans et connaît bien les réglages de la voiture et la gestion des pneumatiques. C'est une combinaison de toutes ces choses. C'est génial pour moi de l'avoir de l'autre côté du garage, je peux comprendre quelques détails ici et là. Mais au final, à ce niveau, il faut en quelque sorte être son propre artiste en piste."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Stroll livre les raisons d'une saison 2019 décevante

Par ces mots, Stroll entend qu'il doit lui-même trouver son style de pilotage et faire évoluer ses compétences pour trouver une manière d'être au niveau de son expérimenté équipier. Alors qu'il pouvait s'inspirer de Pérez en début d'année 2019, il sait que ça ne sera plus possible cette saison, puisque ça le condamnerait à être constamment en retard sur le Mexicain. Il va donc devoir trouver d'autres moyens de faire les progrès nécessaires pour se rapprocher en performance et sait qu'il doit puiser dans ses propres ressources.

"Je pense qu'il s'agit de comprendre comment améliorer certaines de mes faiblesses, je ne peux que parler pour moi, mais comment évoluer à partir de certaines de mes faiblesses et réussir à me reposer sur mes forces. Si je ne fais que chasser le gars qui est à côté de moi dans le garage, je ne vais pas être capable de le battre. Il faut donc être créatif par soi-même, et je pense qu'il faut équilibrer tout cela. Il y a eu des choses que j'ai apprises de lui, surtout en début d'année, quand tout était nouveau pour moi. Maintenant, je regarde vers la saison prochaine et j'essaie de me concentrer sur mon travail, et de travailler sur ce que je peux contrôler, ce qui m'apportera le succès."

À lire aussi