La Suède brouille les pistes avant la demi-finale de l'Euro face à l'Angleterre

Le sélectionneur de la Suède Peter Gerhardsson pourrait être privé de sa capitaine face à l'Angleterre. (Maurizio Borsari/AFLO/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

À un jour de sa demi-finale contre l'Angleterre, la Suède n'a pas voulu s'étendre sur l'indisponibilité de ses joueuses, alors qu'elle a été touchée par plusieurs cas de Covid depuis le début de l'Euro féminin.

Le doute plane sur la Suède juste avant sa demi-finale contre l'Angleterre mardi (21h00). Touchée par plusieurs cas de Covid depuis le début de la compétition (Hannah Glas et Jonna Andersson ont raté la victoire 1-0 en quarts face à la Belgique), la 2e nation au classement FIFA n'est pas certaine de pouvoir compter sur toutes ses joueuses pour le choc face au pays hôte. La capitaine Kosovare Asllani a notamment manqué l'entraînement dimanche, même si le coach adjoint Magnus Wikman se voulait rassurant : « Je ne veux pas du tout commenter son statut. Mais je crois qu'elle sera sur le terrain mardi ».

Les joueuses ont eu des consignes

La prudence est de mise dans le camp suédois et des consignes ont été données pour que les membres de l'équipe ne s'expriment pas sur les potentielles absences. « On nous a dit de ne pas répondre à de telles questions. Je ne vais pas commenter les cas individuels, mais il est clair que vous aimeriez que toute l'équipe soit présente », a commenté la milieu de terrain Johanna Rytting Kaneryd.

Malgré tout, les joueuses de Peter Gerhardsson sont confiantes avant la demi-finale. « Nous devons profiter du fait qu'elles ont la pression à domicile et devons gagner », a déclaré Filippa Angeldal. La rencontre aura lieu mardi à 21h00 et sera commentée en direct sur notre site.

lire aussi

Toute l'actualité de l'Euro féminin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles