La Suède et l'Espagne démarrent bien au Mondial

Jim Gottfridsson (à gauche) a inscrit 6 buts pour l'entrée en lice de la Suède. (Sanjin Strukic/Pixsell/EXPA/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

À domicile, les Suédois ont étouffé le Brésil pour leur entrée en lice dans le Championnat du monde jeudi (26-18). L'Espagne a elle aussi commencé par une victoire, face au Monténégro (30-25).

Favorite au titre avec le Danemark et la France, la Suède a bien lancé son Championnat du monde à domicile en disposant du Brésil, jeudi à Göteborg (26-18). La star scandinave Jim Gottfridsson a assumé ses responsabilités avec un impeccable 6/6 au tir, mais le héros du jour était le gardien du Paris-SG Andreas Palicka : 17 arrêts à 49 % plus un but en cage vide !

lire aussi : Le calendrier et les résultats

Premières pour l'Iran et le Cap-VertLes champions d'Europe sont en tête du groupe C en compagnie du Cap-Vert, qui a remporté le premier match de son histoire au Mondial, face à l'Uruguay (33-25 avec 6 buts du demi-centre Gualther Furtado). Une belle revanche sur le sort pour les Capverdiens, qui avaient vu leur première participation à l'épreuve s'arrêter après seulement un match en 2021, forfait général après une avalanche de cas de Covid.

Dans le groupe A à Cracovie, l'Espagne, finaliste de la dernière édition, s'est elle aussi imposée sans trembler, face au Monténégro (30-25). L'ailier droit nantais Kauldi Odriozola a inscrit six buts pour les « Hispanos ». Première également pour l'Iran, qui a surpris le Chili (25-24) sur un but de Mohammadmahdi Behnamnia à 27 secondes du terme.

lire aussi : Toute l'actu du Mondial

L'Islande et son ailier gauche Bjarki Elisson (9 buts) ont beaucoup plus peiné pour se défaire du Portugal (30-26), qui s'accrochait encore à 24-24 à 8 minutes du terme. Dans l'autre match du groupe D, la Hongrie a tranquillement dominé la Corée du Sud (35-27).