Succès capital pour Paris face à Dijon en Betclic Élite

·4 min de lecture

Paris face à Dijon (87-83) et Le Portel à Cholet (90-84) ont remporté deux succès très importants mardi en vue du maintien. L'Asvel, en roue libre à Châlons-en-Champagne (92-64) rejoint Boulogne-Levallois et Monaco, exemptés, en tête de la Betclic Élite.

Pour Paris, le maintien se rapproche. Le promu, toujours privé d'Axel Toupane et Juhann Begarin, a remporté à domicile à l'arraché, en défense et sur la ligne des lancers francs (27 sur 38), un douzième succès mardi face à Dijon (87-83) qui lui assure quasiment son maintien, lors de la 30e journée de Betclic Élite.

Longtemps aphone, David Holston (23 points, 10 passes décisives) avait redonné la main à la JDA à l'entrée de la dernière minute (81-78) mais une faute antisportive de Jacques Alingué et un rebond offensif heureux ont permis aux partenaires de Kyle Allman (25 points) et d'Ismael Kamagaté (19 points, 7 rebonds) de s'en sortir et de mettre un terme à une série de trois défaites.

Dijon, de son côté, a subi un coup d'arrêt dans sa quête de play-offs en vue desquels Nanterre n'abdique pas. Les partenaires de Thomas Wimbush (17 points) se sont imposés à Pau (78-75) grâce notamment à un grand numéro de Bastien Pinault, ancien palois, auteur de treize points (sur 14 au total) en cinq minutes dans le troisième quart-temps.

Brandon Jefferson (22 points) a permis à l'Elan Béarnais de se rapprocher à portée de fusil dans l'emballage final mais Nanterre a préservé ce précieux succès à l'extérieur. Pau, qui s'apprête à disputer la finale de la Coupe de France samedi à Paris, aborde l'événement avec trois revers d'affilée, une première cette saison.

lire aussi

/

Résultats et calendrier de la 30e journée

Limoges assure à Marseille

/

Bourg-en-Bresse n'a pas non plus abdiqué pour le top 8, même si la JL part de plus loin. Elle a d'ailleurs effectué une remontée folle mardi dans sa salle face à Roanne pour rester dans la course. La Chorale a mené trente-cinq minutes (71-58, 33e) avant de se faire rejoindre et de s'écrouler lors de la prolongation (95-82) y concédant un 17-4 sous les coups de Norris Cole (26 points), entre autres. C'est la huitième défaite en neuf matches des Roannais, pas encore tout à fait au sec en vue du maintien.

Mais la grosse perf de la soirée est celle du Portel, qui s'est imposé sur le parquet de Cholet (90-84), quasiment inarrêtable ces dernières semaines avec dix victoires sur les douze derniers matches. Les joueurs des Mauges sont partis forts (29-19 après dix minutes) mais ont ensuite buté sur la défense porteloise concoctée par un ancien de la Meilleraie, Eric Girard.

Le Portel a fait la course en tête en deuxième mi-temps et a validé une victoire très importante après quatre revers de suite en vue du maintien sur un tir de Charles-Noé Abouo à vingt secondes de la fin.

Au palais des sports de Marseille, Fos-sur-Mer et Lasan Kromah (26 points) se sont longtemps accrochés face à Limoges mais ont lâché la corde dans les dernières minutes (89-97) et font la mauvaise opération de la soirée avec le succès de Le Portel. Le CSP de Nicolas Lang (25 points à 6 sur 9 à trois points), lui confirme sa dynamique (neuf victoires en dix matches) et consolide sa quatrième place.

L'Asvel a profité de son passage à Châlons-en-Champagne pour assurer un sixième succès de suite (92-64) face à la lanterne rouge, quasiment condamnée désormais après ce dixième revers d'affilée. Les coéquipiers d'Élie Okobo (19 points, 7 passes décisives) rejoignent Boulogne-Levallois et Monaco, tous deux exemptés en raison de leurs rendez-vous européens, à la première place, ce qui promet des dernières journées acharnées.

lire aussi

/

Le classement de la Betclic Élite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles