Sujet sensible, Djokovic pousse un coup de gueule

Alors qu’il a décroché son ticket pour les quarts de finale de l’Open d’Australie après avoir battu Alex de Minaur lundi (6-2, 6-1, 6-2), Novak Djokovic continue de défrayer la chronique. Si le Serbe semble touché depuis le début du tournoi, certains ont remis en cause sa blessure à la cuisse gauche. Ce n’est pas la première fois que des doutes sont émis quant à la condition physique de Nole, qui de son côté estime être traité différemment des autres joueurs.

La condition physique de Novak Djokovic fait toujours autant parler. Lors de sa victoire face à Alex de Minaur (6-2, 6-1, 6-2), en huitièmes de finale de l’Open d’Australie, le Serbe avait d’ailleurs un bandage à la cuisse gauche. Cette dernière le ferait souffrir depuis le début du tournoi, même si certains observateurs, notamment Todd Woodbridge, ont remis en cause les problèmes physiques de Novak Djokovic. Le principal intéressé a d’ailleurs été interrogé à ce sujet en conférence de presse après sa qualification.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Seules mes blessures sont remises en cause »

« Seules mes blessures sont remises en cause. Quand d'autres joueurs sont blessés, ce sont eux les victimes, mais quand c'est moi, je fais semblant. C'est très intéressant… Je n'ai pas l'impression d'avoir besoin de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit », a déclaré Novak Djokovic en conférence de presse. Car…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com