Sumo - Coronavirus - Un lutteur de sumo infecté par le coronavirus est mort

L'Equipe.fr
L’Equipe

Un lutteur de sumo de 28 ans infecté par le Covid-19 est décédé, a annoncé mercredi la Japan sumo Association. Le lutteur Shobushi, de son vrai nom Kiyotaka Suetake, avait été hospitalisé le mois dernier. Il est décédé mercredi dans un hôpital de Tokyo en raison d'une défaillance d'organes multiples liée au coronavirus, a indiqué la chaîne de télévision publique japonaise NHK. Il est le premier lutteur de sumo à mourir du virus. Shobushi a fait ses débuts professionnels en 2007 dans l'écurie de Takadagawa et son meilleur classement en carrière était n° 11 dans la division sandanme, la quatrième division la plus élevée. En avril, la JSA avait annoncé que cinq lutteurs de l'écurie de Takadagawa avaient été testés positifs au nouveau coronavirus. On ne sait pas si les autres lutteurs ont complètement récupéré. La semaine dernière, la JSA a annoncé que le tournoi d'été de sumo, qui devait avoir lieu du 24 mai au 7 juin au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, avait été annulé en raison de l'épidémie de coronavirus. Le tournoi du grand sumo de printemps d'Osaka en mars s'est tenu à huis clos, mais la JSA a décidé que ce n'était pas envisageable pour le tournoi de mai après que le Japon a prolongé l'état d'urgence à l'échelle nationale jusqu'à la fin du mois, au minimum. Mardi, 16 759 personnes avaient été infectées par le coronavirus au Japon, entraînant 691 décès.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi