Super Ligue : Premier League, opposition… Le nouveau projet européen déjà menacé ?

Hadrien Grenier
·1 min de lecture

Alors que le football européen est en crise depuis dimanche et l’annonce de la Super Ligue européenne par douze clubs espagnols, italiens et anglais, le projet pourrait déjà commencer à battre de l’aile dans un contexte où l’opposition à son encontre n’a de cesse de s’accentuer.

L’Europe du football traverse une crise sans précédent. En effet, ce qui n'était jusque là qu'un serpent de mer qui revenait avec insistance s’est concrétisé dans la nuit de dimanche à lundi : la Super Ligue européenne a officiellement vu le jour. Le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, Manchester United, Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Tottenham, la Juventus, l’AC Milan et l’Inter ont conjointement annoncé leur désir de faire naître cette nouvelle compétition en se séparant de l’UEFA avec un objectif commun : accroître leurs revenus en proposant des affiches alléchantes, tout en ayant pour objectif de « sauver le football » en redistribuant cet argent aux autres clubs par effet pyramidal selon le discours tenus par Florentino Pérez ce lundi sur le plateau de l’émission espagnole El Chiringuito. Cependant, près de quarante-huit heures plus tard, le moins que l’on puisse dire est que ce projet qui scandalise l’UEFA commence à battre de l’aile, et ce alors que le PSG et le Bayern Munich ont publiquement annoncé qu’ils n’y participeraient pas, jurant ainsi fidélité à l’instance européenne du football.

« On ne peut que fermement désapprouver la création de la Super Ligue »

L’UEFA…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com