Surf - Qui était la légende du surf Greg Noll ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Figure emblématique du surf de gros des années 50-60, Greg Noll alias « Da Bull » s'est éteint lundi, à l'âge de 84 ans. Le Californien a marqué les esprits avec ses exploits hawaiiens et ses planches légendaires. Depuis lundi, la communauté surf pleure la perte de l'une de ses légendes : Greg Noll. Le surfeur est « mort de causes naturelles », a annoncé son fils via un post Instagram. Il avait 84 ans. lire aussi Toute l'actu du surf Originaire de San Diego, Greg Noll fait ses premiers pas dans le surf à l'âge de 11 ans sur les plages californiennes, près de Los Angeles. Là-bas, il apprend également à shaper des planches auprès de Dale Velzy, l'un des pionniers dans le commerce des planches de surf aux États-Unis. L'adolescent passe la majorité de son temps près de l'océan et fait notamment partie des sauveteurs en mer du comté de Los Angeles.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dompteur de grosses vagues En 1954, Greg Noll s'installe à Hawaii, il a 17 ans. Il se passionne pour l'archipel et ses vagues, après s'être initié au surf de gros durant un trip de sept mois. Équipé d'un simple short et d'une planche en bois, il est le premier à s'élancer à l'assaut des vagues géantes de la baie de Waimea, sur le North Shore d'Oahu. En décembre 1969, il marque les esprits à Makaha en s'élançant sur une gigantesque vague de près de dix mètres de haut. Un exploit puisqu'il s'agit de l'une des plus grosses vagues jamais domptée à cette époque et qui restera inégalé pendant près de 20 ans. Par sa carrure imposante « de taureau » et son style de surf agressif, Greg Noll est rapidement surnommé « Da Bull ». Jusque dans les années 60, le surfeur voyage des États-Unis au Mexique, jusqu'en Australie, à la quête des plus grosses vagues du monde. Ses différentes prouesses sont notamment mises en avant dans le célèbre documentaire Riding Giants, sorti en 2004, aux côté de Laird Hamilton et Jeff Clarks. Entre 1957 et 1961, Greg Noll a également produit une collection de cinq films marquants intitulés Search for Surf. Shaper reconnu En parallèle de sa carrière de surfeur, le Californien se lance dans la conception de planches. L'entreprise est un véritable succès commercial et devient l'un des plus gros atelier de shape de l'époque. En 1966, plus de 200 planches sont produites par semaine. Mais cette activité n'épanouit plus le surfeur. Lassé par la popularisation de la surf culture, il ferme son entreprise en 1973 et se lance dans le commerce de la pêche pendant 15 ans. À la fin des années 80, Greg Noll décide finalement de reprendre son activité de shaper de manière artisanale, loin des usines et des grosses productions. En 2009, c'est son fils Jed qui reprend le flambeau de l'entreprise Noll Surfboards, à San Clemente. Aujourd'hui, les mythiques planches en bois et longboards se vendent à prix d'or. Le surfeur légendaire a marqué toute une génération et continue d'inspirer ceux qui l'ont côtoyé sur les vagues hawaïennes. La réaction de Jérémy Florès « C'est une légende de notre sport. J'ai eu la chance de le croiser quelquefois. En parlant avec lui, tu te rends compte que c'était une encyclopédie du surf. Lui même fait partie de l'histoire du surf. Pour ceux qui veulent apprendre des choses sur ce sport, il y a matière à se cultiver à travers la vie de ce personnage. Il a fait énormément pour le surf. Je me souviens qu'il m'avait parlé de mes victoires au Pipe Masters (2010 et 2017). Il m'avait dit que gagner deux fois cette compétition, peu l'avaient fait et que du coup je rentrais dans l'histoire du surf à vie, dans ce cercle très privé. Il m'a félicité et cela m'avait fait très plaisir. » - D. Mi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles