Surf - CT - Margaret - Johanne Defay et Michel Bourez assurent d'entrée à Margaret River, John John Florence éblouit

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Les Français Johanne Defay et Michel Bourez ont réussi leurs débuts à Margaret River, 4e manche du circuit pro. John John Florence a signé un 10 sur un tube énorme. Comme prévu, le Margaret River pro, 4e manche du circuit pro, a débuté ce dimanche sur le spot de Main Break et une houle rageuse. Un contraste pour le moins saisissant avec les deux épreuves précédentes, beaucoup plus calmes, sur la côte Est. Là, à l'ouest, c'était du costaud. lire aussi Toute l'actu du surf Dans ces conditions puissantes - où une armée de jet-ski n'a cessé de sillonner la zone en raison de la réputation "sharky" du spot (seuls des dauphins en bande ont fait leur apparition) -, Johanne Defay et Michel Bourez n'ont pas failli - Jérémy Florès n'a pas surfé, la compétition ayant été stoppée en fin de journée trois séries avant la sienne. Première Française en lice, Defay n'a pas eu besoin de beaucoup de vagues pour dominer Bronte Macaulay et Courtney Conlogue dans la série 6 du round 1. La Réunionnaise n'a pris que trois vagues mais sa dernière, un 7,17 (deux grosses manoeuvres), lui a permis de se qualifier directement et avec panache pour les 8es de finale. Le tube de folie de John John Florence Un peu plus tard, Michel Bourez avait la pression après un début de saison raté face à John John Florence - le grand favori de l'épreuve - et Mikey Wright. Le Polynésien ne s'est pas manqué puisqu'il a terminé deuxième et donc validé sa place en 16es de finale. Avec un total de 12 (6 + 6), il a prouvé qu'il était toujours aussi incisif dès que les vagues avaient une certaine taille et puissance. Mais celui qui a ébloui le heat et même la journée est sans contestation Florence. L'Hawaiien a trouvé un tube de folie sur une gauche énorme à la 10e minute et les juges lui ont assez logiquement attribué un 10 - mais pas un "perfect 10". Avec un back up à 7,50 (et donc un total à 17,50), "JJF" a signé, et de loin, le plus gros total de la journée, lui qui a déjà remporté cette manche à deux reprises, en 2017 et 2019.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.