Surf - CT/QS - Surf - World Surf League : tout va changer en 2021

L'Equipe.fr
L’Equipe

Alors que l'on ne sait toujours pas si la saison 2020 va pouvoir débuter cet été, la World Surf League vient d'annoncer de gros changements pour à partir de 2021. À la suite de l'annonce du report des épreuves prévues en juin (G-Land et Saquarema pour e CT), et en attendant d'y voir plus clair sur la saison 2020 (démarrage en juillet ou saison blanche), la World Surf League travaille en parallèle à l'élaboration d'un nouveau circuit pro. L'idée de modifier le calendrier actuel avait germé il y a quatre ans dans la tête des dirigeants de la WSL. Après avoir compris qu'il serait impossible de l'imposer de suite, la saison 2022 avait alors été choisie comme un bon horizon. Mais la crise sanitaire actuelle a accéléré le processus. La révolution est prévue pour 2021, ce qui accrédite encore davantage l'éventualité d'une saison blanche. Pour le CT : Si les dates exactes et les spots n'ont pas été dévoilés - ce sera normalement le cas en juillet -, on sait déjà qu'un système de play-offs (appelé « Surf Off ») succèdera à une saison régulière, qui aura lieu vraisemblablement d'avril ou mai jusqu'à a priori en décembre. Il y a quatre ans, des informations avaient fuité comme quoi ces play-offs devaient être organisés aux Mentawais (Indonésie). C'était à l'époque une hypothèse de travail. Les cinq premiers hommes et trois premières femmes au classement mondial y seront conviés. À confirmer. Emerveillée par la finale du Pipe Masters en décembre dernier entre Italo Ferreira et Gabriel Medina, la WSL souhaite ardemment que le champion du monde soit sacré dans l'eau et lors de la dernière série de la saison. « À partir de l'année prochaine, les champions du monde seront déterminés lors d'une seule journée de compétition palpitante, l'ultime jour des finales et le dernier jour de la saison du Championship Tour où les meilleurs hommes et femmes se battront pour le titre dans un nouveau format "surf off", précise Erik Logan. La désignation des têtes de série sera primordiale et terminer la saison régulière en étant classé numéro 1 apportera un avantage certain. »
Pour le QS (2e division) : Depuis toujours, le long circuit du QS s'étale de début janvier à début décembre. Une véritable jungle avec environ 70 épreuves... À partir de 2021, les Challenger Series - autrement dit les anciens QS 10 000 - seront programmées avant le début du CT, soit de janvier à avril. Et les pensionnaires de l'élite qui n'ont pas obtenu leur maintien l'année d'avant pourront y participer et tenter de décrocher leur requalification. Le reste de l'année, donc entre mai et décembre, la WSL va mettre en place des championnats dits « régionaux », soit par continent, afin de réduire les dépenses liées aux voyages et établir une hiérarchie pour participer aux Challenger Series. « Les surfeurs (du QS) pourront se tester dans leurs régions respectives. Cela réduira le besoin de voyages coûteux et permettra d'établir leur classement avant de se lancer dans la bataille internationale des Challenger Series puis du CT. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi