Surf - CT - Surf : Jérémy Florès, Michel Bourez et John John Florence éliminés en 16es à Newcastle

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Les Français Jérémy Florès et Michel Bourez ont été éliminés ce jeudi à Newcastle (Australie) en 16es de finale. Le numéro un mondial John John Florence a été surclassé par un rookie. Il ne reste plus que Johanne Defay en lice à Newcastle, en Australie, deuxième manche du circuit pro, puisque dans le tableau masculin, Jérémy Florès et Michel Bourez ont été éliminés ce jeudi en 16es de finale. Sous un ciel orageux et de petites vagues pas franchement dignes d'un CT, Florès a été le premier des deux Frenchies à trébucher. lire aussi Johanne Defay en quarts Face à un Adriano de Souza particulièrement patient et qui disputait sa 500e série dans l'élite, le Réunionnais a été très actif et audacieux (il a tenté un petit tube en droite). Mais cela n'a pas été payant puisque sur onze vagues prises, il n'a pas scoré au-delà de 3,837. Avec un total de 7,40 (3,87 et 3,53), il a été puni par le Brésilien qui a, lui, totalisé 10,93 (5 et 5,93).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Bourez et Florence, les mauvaises affaires Trois heures plus tard, les vagues étaient toujours aussi molles. Et le ciel toujours aussi noir. Michel Bourez s'est, lui aussi, beaucoup employé face à Griffin Colapinto avec dix vagues, mais il s'est incliné pour moins d'un point (10,50 - 11,43). Cette élimination en 16es de finale ne fait pas les affaires du Tahitien qui espérait bien signer une perf à Newcastle après son entame ratée (17e) à Pipeline en décembre lors de la première manche. Mais le plus gros coup de tonnerre de la journée s'est produit lors de la série 5. Vainqueur du Pipe Masters et donc numéro un mondial depuis, John John Florence a été battu par un Morgan Cibilic particulièrement mordant. Nullement impressionné, le rookie, qui a grandi à quelques kilomètres de là, n'a pris que cinq vagues mais il a scoré un 8,10 en ouverture avant de conclure d'une manière incisive (9,03) à trois minutes de la fin. L'Hawaiien était alors au tapis (17,13 - 13,16).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pendant ce temps, Gabriel Medina, Italo Ferreira, Jordy Smith, Owen Wright et Filipe Toledo ont validé leur ticket pour les 8es.