Surf - CT - Surf : Johanne Defay finaliste à Rottnest Island

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Française Johanne Defay s'est hissée ce mardi en Australie jusqu'en finale du Search de Rottnest Island, 5e manche du circuit pro. Gabriel Medina s'est imposé chez les hommes. Lundi, Johanne Defay a officialisé son forfait pour les prochains championnats du monde, fin mai au Salvador. Vingt-quatre heures plus tard, la Française a digéré cette annonce et surmonté sa gêne au genou droit pour signer une remarquable 2e place au Search de Rottnest Island, 5e manche inédite du circuit pro 2021. Après avoir sorti la quadruple championne du monde Carissa Moore en demies, la Réunionnaise a buté sur Sally Fitzgibbons en finale (15,24 - 11,23). Sur le spot de Strickland Bay, l'Australienne a scoré deux bonnes vagues (8,17 et 7,07) en backside sur la gauche quand Defay n'a décroché qu'une bonne note sur la fin (7,23). Il lui a en effet manqué un bon back (sa 2e meilleure note est un 4) pour postuler à la victoire. Fitzgibbons a remporté la 12e victoire de sa carrière dans l'élite. Après trois quarts de finale de suite en Australie, Johanne Defay retrouve les sommets. Elle n'avait plus été en finale depuis sa 2e place au Surf Ranch en septembre 2019. Cette performance lui permet de grimper au 5e rang mondial, à égalité de points avec Stephanie Gilmore. À la fin de la saison, les cinq premières au classement seront invitées à jouer le titre en septembre lors des play-offs à Trestles. Medina conforte son trône Dans le tableau masculin, la compétition a été remportée par Gabriel Medina, lequel a battu le rookie australien Morgan Cibilic en finale. Le Brésilien avait quasiment fait le plus dur en demies en sortant son compatriote, le roc Italo Ferreira sur ce coup pas dans son assiette (13,70 - 7,17). Il a conclu le travail en surclassant Cibilic, lequel est passé à côté de sa finale, sa première dans l'élite, alors qu'il avait jusqu'ici réussi des miracles. Mais la pression était sans doute trop forte pour ce nouveau venu sur le circuit pro. Et surfer face au monstre Medina est forcément complexant. Cibilic n'a trouvé qu'une seule bonne vague (7,27) sur ses trois seules tentatives. Comme à son habitude, Medina a été beaucoup plus dynamique et il a rapidement tué la série avec un 7 puis un 8,50 coup sur coup, avec de la vitesse, de la puissance et des manoeuvres radicales au menu. La série était alors pliée (15,50 - 7,87). Ce succès, son 16e sur le CT, permet au Brésilien de conforter sa place de leader au classement mondial. Il devance désormais nettement Italo Ferreira 2e), Jordy Smith (3e) et Filipe Toledo (4e). Éliminé dès le repêchage, Jérémy Florès chute au 18e rang alors que Michel Bourez, 9e, remonte au 27e rang et se rapproche de la ligne de flottaison. La prochaine manche aura lieu au Surf Ranch, à Lemoore en Californie, du 18 au 20 juin. Les résultats FEMMES
Finale
Sally Fitzgibbons (AUS bat Johanne Defay (FRA) : 15,24 - 11,23
HOMMES
Finale
Gabriel Medina (BRE) bat Morgan Cibilic (AUS) : 15,50 - 7,87