Surf - CT - Surf : Johanne Defay en demies à Rottnest Island

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Française Johanne Defay s'est qualifiée ce samedi pour les demi-finales du Search de Rottnest Island, 5e manche du circuit pro. Michel Bourez a été sorti en 8es. Après trois quarts de finale lors des trois premières manches australiennes (Newcastle, Narrabeen et Margaret), Johanne Defay a confirmé sa très bonne passe actuelle en se qualifiant ce samedi pour les demi-finales du Search de Rottnest Island, 5e manche du circuit pro 2021. Elle n'a pas été suivie par l'autre Français encore en lice, Michel Bourez, éliminé, lui, en 8es de finale. lire aussi Tous les résultats (F) Opposée à la wild-card japonaise Amuro Tsuzuki sur le spot de Strickland Bay, Defay a fait la différence en fin de série avec deux belles vagues. La première sur une gauche (3 manoeuvres puissantes) notée 6,43 et la seconde sur sa dernière tentative à moins de cinq minutes du coup de trompe, là aussi une gauche découpée en trois virages radicaux (7,17). Il a manqué un bon back up à la Japonaise (9,80) pour véritablement faire le match. En demies, la Réunionnaise affrontera sa grande copine Carissa Moore alors que l'autre série opposera Sally Fitzgibbons à Tyler Wright. Bourez stoppé en 8es Dans le tableau masculin, la compétition a redémarré avec la 3e série des 8es de finale, celle de Michel Bourez. Auteur d'un début de saison délicat, le Tahitien avait une chance de se faufiler en quarts et de se refaire. Mais c'était sans compter sur la combativité d'un Miguel Pupo transfiguré. lire aussi Tous les résultats (H) En lycra rouge, Bourez a pris une bonne vague d'entrée, une gauche rapide notée 6,17. Mais le Brésilien est en forme et il a score un 7,50 sur un énorme air (360) avant, dans la foulée, de trouver un très joli tube en gauche (7,27). Le Polynésien a plusieurs fois chuté et son 6,90 n'a pas suffi à renverser la vapeur. En quarts, le rookie Morgan Cibilic et le wild-card Liam O'Brien ont éclipsé respectivement Julian Wilson et Miguel Pupo quand Medina et Italo Ferreira ont eu du mal à dominer Conner Coffin et Yago Dora, ce dernier ayant fait le show en 8es avec des airs bien sentis. En finale, il y aura un Australien et un Brésilien puisque la première demie opposera Cibilic à O'Brien alors que la seconde mettra aux prises les deux cracks auriverde Medina et Ferreira pour une finale avant l'heure qui promet énormément.