Surf - CT - Surf : le Pro France disparaît du calendrier du circuit pro

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Manche du circuit pro depuis 1987, le Pro France, qui se déroulait chaque année à l'automne à Hossegor, disparaît du calendrier. Il ne reste plus qu'une épreuve en Europe... C'était une grosse crainte depuis quelques jours. Alors que l'on savait que la World Surf League communiquerait ce vendredi 17 juillet non seulement sur la très probable saison blanche du circuit pro 2020 mais aussi sur le calendrier de la saison 2021, des rumeurs persistantes ont fait état de la disparition du Quiksikver/Roxy Pro France. L'épreuve landaise basée à Hossegor et Seignosse était inscrite au calendrier du circuit pro depuis... 1987. Elle a vu le triomphe de Jérémy Florès en octobre dernier dans des tubes monstrueux à La Gravière et devant une foule immense (environ 15 000 personnes). Un sacré show ! lire aussi La saison 2020 du circuit pro annulée
Cette compétition, une des deux programmées chaque année en Europe avec l'étape portugaise de Peniche, ne sera effectivement plus au calendrier du CT à partir de l'an prochain. Selon la WSL, il était compliqué de déplacer l'épreuve à un autre moment qu'en octobre, la plus propice aux belles conditions de mer. Pour les prochaines années, le circuit pro se déroulera de janvier à septembre, avec des play-offs prévus fin septembre après la dernière manche de la saison régulière à Tahiti prévu fin août - début septembre. Pour 2021, la WSL a décidé de faire débuter la saison en... novembre 2020, avec la manche de Maui à Honolua Bay pour les femmes et celle du Pipe Masters pour les hommes sur le North Shore d'Oahu. Alors qu'habituellement ces deux compétitions venaient clôturer la saison. Là, ce sera l'inverse. Si la manche de Peniche a réussi à conserver sa place, tout en se décalant d'octobre à fin février, le Pro France n'a ni pu ni su résister à ce changement de calendrier. C'est indéniablement un gros coup dur pour le surf français, une partie de l'industrie basée au Pays basque et dans les Landes, les commerces landais - lesquels arrivaient à étirer sans problème leur saison estivale jusqu'à fin octobre - et les fans français et européens qui se précipitaient chaque année sur les spots landais pour admirer les icônes Kelly Slater, John John Florence, Gabriel Medina, Jérémy Florès, Johanne Defay, Michel Bourez... La WSL avance comme argument qu'il était compliqué de changer la fenêtre de la « waiting period », habituellement début octobre. Assurément le meilleur créneau pour les vagues et le tourisme. Refroidis et froissés par le choix de Teahupoo pour les JO de Paris 2024, les politiques de la Nouvelle-Aquitaine (région, départements, communes) n'ont, selon nos informations, pas non plus beaucoup oeuvré en faveur du maintien de cette compétition dans l'élite. Quel avenir pour le Pro France ? L'an prochain, le Pro France sera donc rétrogradé et deviendra un Challenger Series, soit un des plus gros QS (2e division) de la saison. «C'était vraiment important de pouvoir garder un événement en France, assure Emilie Souvras, Global General Manager chez Roxy. On a bataillé pour conserver quelque chose, c'est un Challenger Series certes mais on est très content de soutenir une épreuve avec Quiksilver et Roxy. » Un moindre mal. 1987 : Dave Macaulay (AUS)
1988 : Tom Carroll (AUS)
1989 : Tom Curren (USA)
1990 : Martin Potter (ANG)
1991 : Tom Carroll (AUS)
1992 : Kelly Slater (USA)
1993 : Damien Hardman (AUS)
1994 : Flávio Padaratz (BRE)
1995 : Rob Machado (USA)
1996 : Kelly Slater (USA)
1997 : Rob Machado (USA)
1998 : Damien Hardman (AUS)
1999 : Michael Lowe (AUS)
2000 : C. J. Hobgood (USA)
2001 : pas d'épreuve en raison du 11 septembre 2001
2002 : Neco Padaratz (BRE)
2003 : Andy Irons (HAW)
2004 : Andy Irons (HAW)
2005 : Andy Irons (HAW)
2006 : Joel Parkinson (AUS)
2007 : Mick Fanning (AUS)
2008 : Adrian Buchan (AUS)
2009 : Mick Fanning (AUS)
2010 : Mick Fanning (AUS)
2011 : Gabriel Medina (BRE)
2012 : Kelly Slater (USA)
2013 : Mick Fanning (AUS)
2014 : John John Florence (HAW)
2015 : Gabriel Medina (BRE)
2016 : Keanu Asing (HAW)
2017 : Gabriel Medina (BRE)
2018 : Julian Wilson (AUS)
2019 : Jérémy Florès (FRA) * De 1987 à 2000, le nom de l'épreuve était Rip Curl Pro (Landes ou Hossegor), avant que Quiksilver ne devienne le sponsor en 2002 et le rebaptise Quiksilver Pro France.