Surf - CT - Surf : tout ce qu'il faut savoir sur la manche inédite à Rottnest Island

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La 5e manche du circuit pro 2021, qui va débuter dimanche à Rottnest Island en Australie, est inédite. Voici ce qu'il faut savoir sur cette compétition qui promet beaucoup.

Le spot
La caravane du Tour arrive à son quatrième et dernier stop de sa longue tournée australienne de deux mois. Après des étapes réussies à Newcastle, Narrabeen et surtout Margaret River, les surfeurs pros vont en découdre à Rottnest Island pour une manche inédite sur le Championship Tour. Rottnest Island est une île sauvage et "protégée" de seulement 300 habitants - de 19 km2 - au large de Perth, la grande ville de l'Australie de l'Ouest. Pas grand monde sur le circuit pro ne connait ce spot mis à part les locaux.

lire aussi
Toute l'actu du surf

Le spot le plus connu - et celui où aura lieu la compétition - est Strickland Bay. Quelque peu comparable à Main Break à Margaret River, cette vague propose aussi bien une gauche qu'une droite même si la gauche est plus puissante et enfante régulièrement des tubes alors que le fond est peu profond. C'est d'ailleurs à Strickland Bay qu'Adrian "Ace" Buchan a remporté son deuxième titre junior australien en 2001. Malheureusement pour lui, l'ex vainqueur du Pro France (2008) et à Teahupoo (2013) est forfait en raison d'une blessure au dos.

Les forfaits et les nouveaux
Blessé au genou gauche et opéré cette semaine avec succès, John John Florence est remplacé par Stu Kennedy, ex-pensionnaire du CT (2016 et 2017). Invité sur cette manche cinq ans après sa retraite sportive, Taj Burrow prend la place d'Adrian Buchan (voir plus haut).

Les deux Américains Kelly Slater et Kolohe Andino, qui ont été contraints de zapper cette tournée australienne sur blessure, seront suppléés respectivement par Liam O'Brien et Mikey Wright. Dans le tableau féminin, la Japonaise Amuro Tsuzuki prend la place de Lakey Peterson, elle aussi toujours sur le flanc.

Pour ce qui est des wildcards, Jacob Willcox a été de nouveau invité par son sponsor Rip Curl. Les locaux Kael Walsh - déjà présent en 2018 pour la manche Margaret River/Uluwatu -, ainsi que Mia McCarthy - présente en 2019 au Margaret River Pro - ont décroché leur sésame grâce aux trials.

Le retour du Search
Après les annulations des emblématiques et historiques manches sur la Gold Coast et de Bells Beach, la World Surf League s'est creusé les méninges pour trouver de nouvelles étapes dignes de ce nom. Sponsor de la tournée australienne, Rip Curl a proposé un "Search", comme au bon vieux temps. Entre 2005 et 2010, le circuit pro avant droit à une épreuve inédite et originale sur un spot de rêve. Une grande et vraie bouffée d'oxygène au milieu d'un calendrier sinon immuable.

En 2005, la gauche mythique de Saint-Leu a ravi les surfeurs et notamment Mick Fanning, vainqueur de ce premier Search. En 2006, Andy Irons a mis le feu au tubesque point breack de Barra de la Cruz au Mexique (voir la vidéo ci-dessous). Puis ont suivi Uluwatu à Bali en 2008 (victoire de Freddy Patacchia), Supertubes à Peniche au Portugal en 2009 (Fanning encore vainqueur) avant la mémorable étape à Porto Rico où Kelly Slater s'est adjugé son 10e titre mondial avec notamment un 10 en finale devant une foule extatique.

Les séries du 1er tour
Hommes
Heat 1 : Griffin Colapinto (USA), Owen Wright (AUS), Mikey Wright (AUS)
Heat 2 : Kanoa Igarashi (JAP), Jack Robinson (AUS), Jacob Willcox (AUS)
Heat 3 : Jordy Smith (AFS), Wade Carmichael (AUS), Stuart Kennedy (AUS)
Heat 4 : Filipe Toledo (BRE), Ethan Ewing (AUS), Liam O'Brien (AUS)
Heat 5 : Italo Ferreira (BRE), Adriano de Souza (BRE), Taj Burrow (AUS)
Heat 6 : Gabriel Medina (BRE), Jack Freestone (AUS), Kael Walsh (AUS)
Heat 7 : Ryan Callinan (AUS), Matthew McGillivray (AFS), Connor O'Leary (AUS)
Heat 8 : Conner Coffin (USA), Peterson Crisanto (BRE), Alex Ribeiro (BRE)
Heat 9 : Frederico Morais (POR), Jadson Andre (BRE), Leonardo Fioravanti (ITA)
Heat 10 :Jérémy Flores (FRA), Seth Moniz (HAW), Miguel Pupo (BRE)
Heat 11 : Caio Ibelli (BRE), Yago Dora (BRE), Michel Bourez (FRA)
Heat 12 : Morgan Cibilic (AUS), Julian Wilson (AUS), Deivid Silva (BRE)

Femmes
Heat 1 : Stephanie Gilmore (AUS), Bronte Macaulay (AUS), Macy Callaghan (AUS)
Heat 2 : Tatiana Weston-Webb (BRE), Keely Andrew (AUS), Amuro Tsuzuki (JAP)
Heat 3 : Carissa Moore (HAW), Malia Manuel (HAW), Mia McCarthy (AUS)
Heat 4 : Caroline Marks (USA), Courtney Conlogue (USA), Brisa Hennessy (CRI)
Heat 5 : Sally Fitzgibbons (AUS), Isabella Nichols (AUS), Sage Erickson (USA)
Heat 6 : Tyler Wright (AUS), Johanne Defay (FRA), Nikki Van Dijk (AUS)