Surf - JO 2024 - JO : Tahiti attendra le feu vert du CIO pour organiser le surf aux Jeux de 2024

L'Equipe.fr
L’Equipe

En raison d'un agenda trop chargé, la Commission exécutive du CIO n'abordera pas le dossier de Paris 2024 et notamment du surf à Tahiti lors de sa réunion de mercredi à Lausanne. La Polynésie devra attendre la prochaine réunion, en mars, pour obtenir l'approbation du CIO. Après avoir obtenu en décembre le feu vert du Conseil d'administration du Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris pour accueillir les épreuves de surf en 2024, Tahiti espérait obtenir mercredi l'approbation de la commission exécutive du CIO qui se réunit à Lausanne. La Polynésie devra en fait patienter jusqu'à la prochaine réunion de l'organe dirigeant du CIO programmée en mars. Cela ne remet rien cause, l'aval de la commission exécutive ne devant être qu'une formalité. En fait, en raison d'un problème d'agenda trop chargé, le CIO a décidé de ne pas mettre le dossier parisien à son ordre du jour, la réunion de la commission exécutive ayant été ramenée à une demi-journée seulement. Il sera bien entendu question des Jeux Olympiques d'hiver de la Jeunesse qui débutent jeudi à Lausanne et sans nul doute des problèmes de dopage à la fédération internationale d'haltérophilie.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi