Surf - Mondiaux - Mondiaux : un ticket pour les JO de Tokyo à gagner pour une surfeuse française au Salvador

·2 min de lecture

Les Championnats du monde ISA 2021 débutent ce samedi au Salvador. Douze tickets pour Tokyo sont en jeu et chez les Françaises une place est à prendre.

Pendant une semaine (29 mai - 6 juin), le Salvador accueille les Championnats du monde ISA. 257 surfeurs ont fait le déplacement, et pour cause : 12 d'entre eux (7 pour les femmes et 5 pour les hommes) pourront repartir avec un billet pour Tokyo en juillet et représenter leur pay et la discipline pour la première épreuve de surf dans l'histoire des Jeux Olympiques.

Dans le clan tricolore, trois surfeurs sont d'ores et déjà qualifiés pour les Jeux : Jérémy Florès, Michel Bourez et Johanne Defay. Mais, chez les femmes, une place reste à prendre. Le Réunionnais et le Tahitien ainsi que le Landais Joan Duru ont rejoint le pays d'Amérique centrale, ce qui n'est pas le cas de Defay. En raison d'une douleur au genou, la Française a déclaré forfait pour ces Mondiaux. C'est également le cas des Américains Kolohe Andino, John John Florence et Kelly Slater.

voir aussi
Surf : les plus belles images de la compétition à Rottnest Island

L'absence de la Réunionnaise au Salvador permet à Cannelle Bulard de postuler à un ticket olympique, aux côtés de Pauline Ado et Vahiné Fierro. Un repêchage de dernière minute, alors que Bulard avait annoncé faire un break il y a un mois. « J'ai le bonheur de pouvoir faire ces Mondiaux et je pourrais dire stop à l'issue d'une grande compétition. Je veux juste ne pas me mettre la pression et vivre cette expérience comme si c'était la dernière. Je vais prendre ce qu'il y a à prendre. »

Or, pour se rendre à Tokyo avec Johanne Defay, les Françaises devront briller lors de cette compétition et finir dans le top 7 éligible (hors athlète déjà qualifié et pas plus de deux par sexe par pays). « Je suis contente que Cannelle puisse bénéficier de cette place en équipe de France, confie Johanne Defay. Ça va augmenter nos chances d'avoir une deuxième fille aux JO. Je sais qu'elles vont se tirer la bourre toutes les trois pour aller chercher le meilleur d'elles-mêmes. Je suis de tout coeur avec Pauline, Vahiné et Cannelle. On se retrouve aux Jeux ! »

D'autres surfeurs tenteront de gagner leur place pour Tokyo. C'est le cas de l'Italien Leonardo Fioravanti ou encore l'Espagnol Aritz Aranburu. Tous les surfeurs de l'élite, même ceux déjà qualifiés devront s'affronter dans les vagues du Salvador. Les Brésiliens Gabriel Medina, Tatiana-Weston Webb, Silvana Lima et Filipe Toledo seront présents. Même chose chez les Australiens avec la participation de Julian Wilson, Owen Wright, Sally Fitzgibbons, et Stéphanie Gilmore. Le Brésilien Italo Ferreira et la Péruvienne Sofia Mulanovich seront également là pour défendre leur titre obtenu en 2019 à Miyazaki, au Japon.