Surf - Surf - CT : les 10 de l'année 2019 en vidéos

L'Equipe.fr
L’Equipe

En 2019, sept vagues ont reçu la note parfaite de 10. Si le Tahiti Pro a été l'étape la plus fructueuse, c'est Courtney Conlogue qui a impressionné les juges le plus de fois. Retour sur ces vagues d'exceptions.Conlogue ouvre le balSi la première étape de l'année, sur la Gold Coast, n'a pas ouvert le compteur de 10 de la saison 2019, c'est à Bells Beach (Australie) que la première vague parfaite est tombée... dans les dérives de Courtney Conlogue. Au terme d'une épreuve où elle aura régné en maître, l'Américaine est malmenée par Malia Manuel en finale mais reprend la tête grâce à des turns dévastateurs.Gilmore, un tube qui marche bienUn mois plus tard, en mai, les surfeuses du CT se retrouvent à Keramas (Indonésie). Dans une finale entre Australiennes où Stephanie Gilmore domine sans contestation Sally Fitzgibbons, la septuple championne du monde parvient à se glisser dans un tube avec brio à trois minutes de la fin du heat.Medina fait le show à Tahiti...Il aura fallu attendre l'épreuve de Tahiti, mi-août, pour voir le premier 10 de la saison chez les hommes. Si Jérémy Florès, auteur d'un 9,93, a frôlé la perfection, c'est Gabriel Medina qui a ouvert le bal face à Griffin Colapinto.... mais c'est Owen Wright qui rafle la miseUn tour plus tard, Owen Wright - futur vainqueur de la compétition face à un certain... Gabriel Medina - décroche à son tour, dans sa série des quarts de finale face à Jadson Andre. Le Brésilien, en train de ramer pour revenir au line-up, admire son rival prendre un tube d'exception, et l'applaudit dans la foulée.Conlogue passe la deuxièmeAprès un début de compétition un peu timide aux Culs Nus, le Roxy Pro France change de spot pour s'installer à La Gravière. Un choix qui privilégie la prise de barrels landais que Courtney Conlogue ne regrettera pas. Après son 10 glané à Bells Beach, l'Américaine s'offre sa deuxième vague parfaite de la saison sur une gauche où personne ne pensait la voir sortir du tube.Le jour où Ferreira s'est envolé dans le ciel de PenicheDeux semaines plus tard, Italo Ferreira - merveilleux dauphin de Jérémy Florès en France - s'envole dans le ciel de Péniche pour retomber quelques secondes plus tard, et plaquer, assurément, la manoeuvre aérienne de cette année 2019. Au grand dam de Jordy Smith, bien parti dans cette finale et qui avait l'occasion de passer numéro mondial. Plus que pour la beauté du geste, si Italo Ferreira a été sacré champion du monde en 2019, c'est aussi grâce à ce 10.Slater fait du Slater à BackdoorÀ Pipeline, Kelly Slater est toujours attendu (et redouté, par ses adversaires), et pour cause, il a fait de ce spot un des jardins favoris. Face à un Joan Duru entreprenant, le King a scoré la vague de la compétition - et de l'année, à nos yeux - lors du troisième tour de la mythique épreuve hawaiienne. Engagé sur une droite de Backdoor qui a proposé plusieurs sections, Slater a donné l'impression, jusqu'au bout, de s'être fait avaler par la vague, avant de ressortir une petite dizaine de secondes plus tard, brandissant les bras vers le ciel. Mémorable.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi