Surf - Vague artificielle - Le projet de vague artificielle à Aix-les-Bains tombe à l'eau

·1 min de lecture

La Savoie devait avoir une vague artificielle pour surfer sur le lac du Bourget. Mais le projet est abandonné. Explications. Le 16 octobre dernier, nous vous annoncions une prochaine vague artificielle à Aix-les-Bains, sur le lac du Bourget. Alors que tout était sur les rails, le projet est finalement tombé à l'eau, en raison d'une querelle politique entre le président de l'agglomération, Renaud Beretti (LR), et une association locale, en l'occurrence FNE Savoie. « Quand j'ai vu comment les choses tournaient, j'ai fait le choix de me retirer, nous a confié le directeur d'Okahina, le fournisseur d'installation. Nous avons été pris en otage par l'association FNE Savoie qui a très clairement des comptes à régler avec le président de l'agglo. Ils (FNE Savoie) ont utilisé notre projet pour le dévoyer et l'instrumentaliser. On s'en est très vite rendu compte, notamment parce que cette asso environnementale a été la seule à avoir refusé de nous rencontrer. Ils ont fait circuler de fausses informations alors qu'ils n'ont pas étudié une ligne du projet. » Une vague artificielle dans quelques mois au Futuroscope Pour Hequily, défenseur d'un surf écolo, c'est l'incompréhension qui prime. « Sur le lac du Bourget, le surf existe déjà car on fait déjà du wakesurf avec des dizaines de bateaux de plus de 300 ch à moteur à essence pour créer des vagues... ça perturbe les berges, il y a des hélices, ça fait du bruit... Nous, notre installation correspond à un seul de ces bateaux. Nous n'avons pas besoin d'essence, pas de moteurs dans l'eau, ne faisons pas de bruit et le peu d'énergie qu'elle consomme provient de notre équipement solaire sur notre installation même. » La première vague artificielle signée Okahina doit toujours ouvrir au Futuroscope à l'été 2022. Viendront ensuite le site olympique de Vaires-Torcy (printemps 2023) puis Libourne/Saint-Émilion (2023). Et, selon nos informations, deux nouveaux projets devraient être annoncés début 2022, sachant que cette vague artificielle axée sur la biodiversité a des adeptes aux États-Unis et en Suisse.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles