Suzane : « Les chansons ne changent pas le monde, mais les gens qui les écoutent, oui, peut-être »

Laura Gilli

INTERVIEW - L’autrice, compositrice et interprète revient avec « Caméo », un album aux rythmes plus chaloupés que le premier, et dans lequel l’artiste se livre sur Océane, qui se cache derrière le pseudonyme Suzane

Il y a trois ans, elle racontait en couplets et en refrains à quel point, derrière le comptoir du bar où elle travaillait, elle rêvait de gloire et d’Olympia. Le titre de la chanson en question, Suzane, est aussi son pseudonyme, un « blaze », comme elle dit, « piqué à [son] arrière-grand-mère ». Ses vœux ont été exaucés. Artiste la plus programmée dans les festivals, elle a reçu la Victoire de la révélation scène en 2020. Son premier album, Toï Toï, a été un succès public et critique. Puis, le mois dernier, elle a fait son premier Olympia et un nouveau est d’ores et déjà prévu pour le 10 mai 2023. L’autrice, compositrice et interprète aborde ce vendredi une nouvelle étape en livrant son deuxième album, Caméo. Il s’ouvre sur Océane - son prénom à l’état civil - un morceau où elle raconte le vertige du succès et les questionnements inspirés par sa notoriété. « Je me demande quelle est ma place et je cherche encore, confie-t-elle à 20 Minutes. Pour écrire ce disque, j’ai dû revenir à l’essentiel, aux bases, et veiller à ne pas me perdre dans Suzane, dans ce que l’on attend de moi. Pour cela, il fallait que je me dévoile un peu plus. »

Il y a trois ans, on vous a découverte avec votre coupe au carré et votre combinaison qui semblaient composer votre look signature. Vous les avez abandonnées. C’est une manière de « tuer » le personnage Suzane ?(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ed Sheeran devait écrire le dernier thème de « James Bond » avant d’être remplacé par Billie Eilish
Rennes : « Combien de rapports il faudra ? »… Les riverains du MeM dénoncent encore les nuisances sonores
« Un artiste qui œuvrait pour tous les Haïtiens »… Ils pleurent la mort du chanteur Mikaben

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles