Suzanne Lindon : cette autre “fille de” qui l’a décomplexée

·1 min de lecture

Du haut de ses vingt ans, Suzanne Lindon est sur le point de se faire un nom avec son prénom. La fille de Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon, égérie Céline pour Hedi Slimane, a écrit, conçu et réalisé Seize Printemps. Un long-métrage retenu dans la sélection du Festival de Cannes, finalement annulé pour cause de Covid, et dans lequel elle tient le premier rôle. Des débuts plus qu'encourageants pour la jeune femme dont les traits rappellent ceux de Charlotte Gainsbourg, une autre "fille de" qui l'a aidée à se construire, comme elle l'expliquait le 13 octobre dernier dans les colonnes de Vogue.

"L’Effrontée fait partie de mes chocs cinématographiques, de ces films qui m’ont 'déplacée', sur la manière de voir les choses...", assure la talentueuse actrice qui estime ne rien devoir à ses célèbres parents, et de poursuivre : "J’avais 13 ans quand j’ai vu L’Effrontée, et c’est l’histoire d’une fille de 13 ans qui vit avec son père. Or, mes parents étaient séparés donc je pouvais complètement m’identifier, et puis elle fait une obsession sur cette jeune pianiste complètement différente d’elle-même, Clara Bauman, ce qui était aussi tout à fait plausible pour moi. Ça m’a beaucoup rassurée de voir que ça existait bien, que je n’étais pas seule à faire ce genre de chose". Fan absolue de Charlotte Gainsbourg, Suzanne Lindon ne tarit pas d'éloges à son sujet. "Sa façon de jouer (…) incroyable, elle ose des trucs, on ne sait pas par où ça passe..., souffle-t-elle, Pour (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Emmanuel et Brigitte Macron ont fait enrager leurs voisins avant de s'installer à l’Elysée
Demi Moore : sa fille Rumer Willis raconte sa première fois non-consentie à 18 ans
Le saviez-vous ? Leila Kaddour n’a pas toujours été journaliste
PHOTOS - Le prince William a-t-il des envies de fast-food ? Cette scène cocasse
Mort de James Redford : qui est sa veuve Kyle, à qui il était marié depuis 32 ans ?