Suzuki pourrait annoncer son retrait du MotoGP

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Joan Mir lors du Grand Prix d'Espagne, qu'il a terminé à la 6e place. (Lukasz Swiderek/Presse Sport)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le constructeur japonais Suzuki pourrait bientôt annoncer son retrait du Championnat du monde MotoGP à l'issue de la saison. Titré avec la firme japonaise en 2020, l'Espagnol Joan Mir se retrouverait alors sur le marché des transferts.

C'est une bombe pour le MotoGP et une sacrée douche froide pour les membres de l'équipe Suzuki. D'après les informations du site Motorsport.com, les dirigeants de la marque japonaise ont annoncé à leurs troupes lundi soir, à l'issue de la journée d'essais organisée à Jerez dans la foulée du Grand Prix d'Espagne (remporté dimanche par Francesco Bagnaia), que leur engagement en Championnat du monde de vitesse cesserait à la fin de la saison en cours. Suzuki avait déjà pris une telle décision fin 2012, puis était revenue en MotoGP en 2015.

Après quelques saisons de progression constante, la marque avait tout raflé en 2020 : le titre constructeurs ainsi que celui des pilotes grâce à l'Espagnol Joan Mir, recruté en 2019. Dans la foulée de cette saison faste, Suzuki avait formalisé l'an dernier son engagement en MotoGP jusqu'en 2026, avant visiblement de changer d'avis brutalement ces dernières semaines.

Si la nouvelle se confirme, Alex Rins, actuel quatrième du Championnat, et Joan Mir, tous deux en fin de contrat, se retrouveraient sur le marché des transferts. Mir pourrait prendre la direction de Honda, pour devenir l'équipier de Marc Marquez.

lire aussi

Toute l'actu de la moto

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles