• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Suzuki du SERT remporte la 45e édition des 24 Heures Motos

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Suzuki n°1 pilotée par Gregg Black, Xavier Siméon et Sylvain Guintoli est arrivée en tête ce dimanche de la première course du Championnat du monde d'endurance pour la deuxième année d'affilée. La Yamaha n°18 s'impose dans la catégorie Superstock.

Et à la fin, c'est le Yoshimura SERT Motul qui gagne. La 45e édition des 24 Heures Motos du Mans s'est achevée ce dimanche après-midi sur le circuit Bugatti et, comme l'année dernière, le team sarthois a emporté la mise. Devant un public enfin de retour après deux ans de huis clos, la Suzuki n°1 s'est montrée la plus performante, avec 840 boucles parcourues durant les deux tours de l'horloge.

C'est donc un doublé pour le même trio de pilotes qu'en 2021 : Gregg Black, Xavier Siméon et Sylvain Guintoli ont mené au bout une machine qui brille par sa constance, entretenue par l'équipe de Damien Saulnier.

Le SERT n'était pas parti en pole samedi, et il pointait toujours en deuxième position au bout de huit heures de course. Mais les tenants du titre ont pris la tête pendant la nuit, à la faveur de problèmes à répétition ayant touché la Honda n°5, pendant que la BMW n°37 abandonnait.

La Yamaha du YART paie son départ raté

/

Derrière, la Yamaha n°7 du YART s'est accrochée, mais elle aura finalement payé son départ raté, échouant à 1'45''582 des vainqueurs. L'équipe autrichienne (avec au guidon Karel Hanika, Marvin Fritz et Niccolo Canepa) s'est classée deuxième, devant le FCC SR Honda (Josh Hook, Gino Rea et Mike Di Meglio) qui termine à 15 tours.

lire aussi

/

Résultats

Durant le week-end, le SERT aura prouvé son savoir-faire sur les courses de 24 heures. Vainqueur au Mans en 2021 et donc 2022, également sacré au Bol d'or l'année dernière, le team de Damien Saulnier a trouvé la recette gagnante en collaborant avec le préparateur japonais Yoshimura et en optant pour les pneus Bridgestone. Le voilà déjà en tête du Championnat du monde EWC.

En catégorie Superstock, c'est finalement la Yamaha n°18 du Team 18 Pompiers (Clere, Guittet, Steinmayr) qui est arrivée en tête (4e du général), devant la Suzuki n°44 (No Limits Motor Team, Masbou, Calia, Scassa) et la Kawasaki n°33 (Team 33 Louit April Moto, Gamarino, Saltarelli, Egea).

Prochaine manche du Championnat : les 24 Heures de Spa (Belgique), les 4 et 5 juin.

Le classement

/

1. #1. Yoshimura SERT (Suzuki GSXR-1000) - Black, Simeon, Guintoli, 840 tours
2. #7. YART Yahama (Yamaha YZF-R1) - Hanika, Canepa, Fritz, à 1'45''582.
3. #5. FCC TSR (Honda CBR 1000RR-R) - Hook, Rea, Di Meglio, à 14 tours.
4. #18 Team 18 Sapeurs Pompiers (Yamaha YZF-R1) - Clere, Guittet, Steinmayr (1er SST) à 24 tours
5. #44. No Limits Motor Team (Suzuki GSXR-1000) - Masbou, Calia, Scassa, à 24 tours
6. #55 National Motos Honda (Honda CB R1000 RR) - S. Suchet, V. Suchet, Raymond, à 25 tours
7. #33. Team 33 Louit April (Kawasaki ZX 10R) - Gamarino, Saltarelli, Egea, à 27 tours
8. #8. Team Bolliger (Kawasaki ZR 10R) - Bühn, Pellijeff, Thöni à 28 tours
9. #86 Pitlane Endurance (Yamaha YZF-R1) - Pellizotti, Parassol, Pak, à 32 tours
10. #94 Team LH Racing ((Yamaha YZF-R1) - Nigon, De la Vega, Robert, à 33 tours
...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles