Sylvain Venayre : "Quand on regarde un match à la télé, le décor disparaît"

SO FOOT
·1 min de lecture

L'histoire de Mon album Platini commence en juin 1985, quand vous vous faites renverser par une voiture lors d'un échange scolaire en Allemagne. Racontez-nous...
J'avais 15 ans et j'étais arrivé en Allemagne l'avant-veille. Comme je l'explique dans la BD, quand je sors du coma, j'ai l'impression incroyable d'avoir été une victime du drame du Heysel, que j'avais vu à la télé quelques jours avant notre séjour scolaire. En revanche, ce dont je ne me souviens pas, c'est l'accident en lui-même et les trente minutes qui le précèdent. Je me revois avec les correspondants français et allemands en train de prendre un ballon de foot, d'aller le faire gonfler à une station-service, mais je ne me rappelle absolument pas de la partie. Ce sont des informations objectives, c'est comme ça que ça s'est passé. Mais en même temps, à chaque fois que je me réveillais, il fallait que je fasse un petit effort pour admettre que je…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com