Szczęsny, enfin prophète en son pays ?

Recroquevillée, parfois concassée dans ses 18 mètres par des Faucons saoudiens loin d'être le mirage annoncé - et parfois même encore meilleurs que face à l'Albiceleste -, la Pologne s'en est sortie avec un succès Michniewiczien, en ouverture de la 2e journée du groupe C. Toujours globalement en errance sur le front de l'attaque, Robert Lewandowski a toutefois offert le premier but à Piotr Zieliński, avant d'exorciser ses propres démons devant Mohammed Al-Owais, à la suite d'une anticipation de renard. Mais si la Reprezentacja a évité la sortie de route, c'est aussi et d'abord parce que son portier souvent contesté (même par son propre père), Wojciech Szczęsny, a décidé de prendre autant d'amplitude qu'un camion poids lourd dans ses cages.

Wojciech en blanc


Tout commence avec la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com