Témoin de l'attaque du Barça contre Messi, il se défend

Depuis plusieurs mois, l’ancienne direction du FC Barcelone fait l’objet d’une enquête, notamment en ce qui concerne les contrats de Lionel Messi et de Gérard Piqué. La presse espagnole a d’ailleurs récemment révélé des échanges sur WhatsApp entre différents membres de la direction, dans lesquels Lionel Messi est qualifié de « nain sous hormone ». L’ancien président des Blaugrana, Josep Maria Bartomeu, s’est défendu ce vendredi via un communiqué.

Alors qu’ils font toujours l’objet d’une enquête de la police autonome de la Catalogne, Josep Maria Bartomeu - ancien président du FC Barcelone - Gomez Ponti - qui dirigeait les services juridiques - et Oscar Grau - directeur général du club à l’époque - ont vu une de leur conversation sur WhatsApp fuiter. Dans ces conversations privées, on peut notamment voir Gomez Ponti s’en prendre à Lionel Messi, qu’il qualifie de « nain sous hormones ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Ce nain sous hormones qui doit sa vie au Barça »

« Et surtout, l'accumulation de chantage et d'impolitesse que le club et ceux qui travaillent au club ont subi de la part de ce nain sous hormones qui doit sa vie au Barça... ah ! Mais quand ça va mal (pandémie), on reçoit le mythique whatsapp : "presi, baisse les salaires des autres, mais ne touche pas à moi et Luis". J'espère qu'il partira dans l'indifférence du peuple, ce qui est la pire chose qui puisse…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com