Le tacle de l’Euro – Les gagne-petit perdent gros

·1 min de lecture
Gareth Southgate n'a pas réussi à rapporter un titre à l'Angleterre.
Gareth Southgate n'a pas réussi à rapporter un titre à l'Angleterre.

Parfois un but est une malédiction. Surtout quand il est précoce. En marquant dès la deuxième minute, Luke Shaw a-t-il enterré son équipe ? L?Angleterre croyait avoir vaincu la malédiction qui plane sur le pays depuis 1966. Elle allait remporter cet Euro 2020 face à des Italiens un peu hagards et fatigués après leur prolongation contre l?Espagne. Mais voilà, ce but à la 2e minute a pourri les Three Lions et surtout la tête de son sélectionneur, Gareth Southgate, qui les a transformés en trois lionceaux. Et son équipe a perdu aux tirs au but face aux hommes de Mancini.

Grisé par le futur succès, l?entraîneur anglais a joué les gagne-petit et a arrêté le jeu. Au lieu de continuer à garder le ballon, d?attaquer et de fatiguer son adversaire du soir, l?Angleterre a laissé l?Italie reprendre confiance en elle. Complètement larguée et dépassée par la qualité technique, notamment de Harry Kane, la Squadra Azzurra est montée en puissance à partir de la trentième minute et a fini plus fort que l?Angleterre. Elle ne s?est pas réveillée, on l?a réanimée. Les statistiques parlent d?elles-mêmes : à Wembley, menée 1 à 0, l?Italie a eu la possession de la balle pendant 65,6 % du temps, a fait près de deux fois plus de passes que l?Angleterre et a tiré 19 fois au but (contre 6 pour les Three Lions). Incroyable, mais vrai.

Frilosité fatale

Southgate a été effrayé par le succès qui se dessinait. Et n?a plus voulu oser ni s?adapter à la nouvelle donne. À vaincre sans péril, on [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles