Le tacle de l’Euro : pourquoi (presque) tout le monde déteste l’Angleterre

·1 min de lecture
Harry Kane et Phil Foden lors du match contre le Danemark.
Harry Kane et Phil Foden lors du match contre le Danemark.

« Y avait-il pénalty ? Jamais de la vie, mais pour être honnête, je n?en ai absolument rien à faire ! » Quand Gary Neville, ancien joueur de Manchester United, revient sur l?action polémique de la demi-finale entre l?Angleterre et le Danemark, il ne fait pas de sentiments. Même si la faute sur Raheem Sterling semble légère, le consultant de Sky Sport n?y voit aucun problème : peu importe la manière, les Three Lions doivent aller au bout dans cette compétition. Alors que Christophe Dechavanne et les observateurs du football français descendaient Thierry Henry en 2009 à la suite de sa main contre l?Irlande, la perfide Albion a choisi la carte de l?union sacrée, envers et contre tous.

Pour comprendre le cheminement de cette équipe et de ses supporteurs, prêts à tout pour la victoire, il faut se replonger dans son passé et son palmarès qui ne compte qu?une Coupe du monde, en 1966. Pour Joffrey Pointlane, spécialiste du football anglais sur le site GodSaveTheFoot, c?est bien l?impatience qui domine. « Ce sont toutes les années de frustration, de déception et d?échecs pour les fans qui sont actuellement en train d?être exorcisées. La croyance qui disait que cette équipe d?Angleterre est championne du monde des éliminatoires et des matchs amicaux semble terminée. Si l?Angleterre gagne, je ne peux même pas imaginer l?état du pays en fin de soirée. Il y a actuellement une négociation au gouvernement pour instaurer un day-off le lundi en cas de succès ! » La finale d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles