Le tacle du lundi – Le championnat français est en deuxième division européenne

Par Julien Rebucci
·1 min de lecture
Dimitri Payet et Neymar trouveront-ils la solution pour sortir le football français de sa torpeur en Coupe d'Europe ?
Dimitri Payet et Neymar trouveront-ils la solution pour sortir le football français de sa torpeur en Coupe d'Europe ?

Ce n'était donc qu'une illusion. Et encore? Une illusion catalysée par la crise sanitaire mondiale qui a chamboulé de nombreux secteurs, sport y compris. Les performances de l'Olympique lyonnais (demi-finaliste de la Ligue des champions) et du Paris Saint-Germain (finaliste, pour la première fois de son histoire) ce mois d'août lors du Final 8 ont fait figure d'arbustes cachant la forêt de néant que représente le palmarès du football français sur la scène européenne. À tel point que nous sommes en proie à nous questionner : faut-il déclarer le football français comme « non essentiel » pour le sauver de l'autodestruction ?

Lire aussi « Pire que ça, tu ne peux pas » : PSG-Bayern depuis un bar de supporteurs

Depuis la reprise de la saison, les performances de nos clubs hexagonaux sont catastrophiques. En Ligue des champions, notre locomotive, le PSG, réalise son pire démarrage depuis l'arrivée des investisseurs qataris en 2011 : une seule victoire face aux Stambouliotes de Basaksehir et deux défaites face à Manchester United et le RB Leipzig. Rennes, qui découvre cette compétition pour la première fois de son histoire, a arraché un match nul face aux Russes de Krasnodar, mais n'a pas pu éviter deux défaites consécutives face au FC Séville et au Chelsea FC. Quant à l'Olympique de Marseille, les moqueries ne suffisent plus à cacher le malaise : le seul club français vainqueur de la compétition, en 1993, deviendra, en cas de contre-performance face à Porto le 25 n [...] Lire la suite