Le tacle du lundi – Le foot terroir est mort, vive le foot « terroir-caisse »

Par Florent Barraco
·1 min de lecture
La nouvelle réforme de la Ligue des champions devrait entrer en vigueur après 2024.
La nouvelle réforme de la Ligue des champions devrait entrer en vigueur après 2024.

Dans un échange savoureux, le formidable illustrateur Daumier intime à Ingres d'« épouser son temps ». Réplique immédiate du peintre : « Et si le temps a tort ? » Le football n'échappe pas à cette contrainte, quitte à renier son propre ADN, son histoire. Ainsi, après l'immonde arbitrage vidéo ? qui montre, chaque semaine, son apport néfaste dans un sport qui n'avait pas besoin de ça ? ou les cinq changements qui accentuent le déséquilibre entre petites et grandes équipes ? et allongent les matchs ?, le ballon rond nous offre « deux innovations » qui doivent répondre aux besoins de l'époque.

Depuis le début de saison ? et le funeste contrat avec Mediapro ?, la Ligue 1 s'invite au déjeuner. Un match du championnat de France est programmé le dimanche à 13 heures. Fort d'un succès qui n'est pas à démontrer ? les audiences de ce match sont confidentielles ?, une deuxième rencontre a été déplacée le samedi à 13 heures. Pis ! Ce week-end, Angers et Rennes se sont affrontés à 12 h 45. De mieux en mieux. La raison de cette absurdité : le marché asiatique. À l'instar de ses voisins britanniques et espagnols, pour faire gonfler nos droits télé à l'étranger (qui sont, il est vrai, ridicules), la Ligue de football français a choisi d'exiler deux matchs dans un créneau invisible pour les Français, mais sans se donner les moyens de briller à l'international. Le PSG (une seule fois !), l'OL ou l'OM ? les trois clubs les plus attractifs ? ont très peu joué à cette heure déf [...] Lire la suite