Le tacle du lundi – Marco Verratti : stop ou encore ?

Par Julien Rebucci
·1 min de lecture
Avec 345 matchs joués sous le maillot du PSG, Marco Verratti est devenu samedi le 3e joueur le plus capé de l'histoire du club.
Avec 345 matchs joués sous le maillot du PSG, Marco Verratti est devenu samedi le 3e joueur le plus capé de l'histoire du club.

Une conjecture, en sciences, est une affirmation qui ne possède pas de démonstration, que l'on estime vraie en l'absence d'un contre-exemple. Il s'agit de l'avant-dernière étape avant l'établissement d'un théorème. En 2002, le mathématicien russe Grigori Perelman a par exemple réussi à établir une démonstration de la conjecture de Poincaré ? l'un des sept problèmes des mathématiques contemporaines réputés insurmontables ? sur la caractérisation de la sphère de dimension trois. Rassurez-vous : nous vous épargnerons ici les détails. Car c'est un autre problème, énoncé en 2012, qui nous intéresse à deux jours de la demi-finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et Manchester City : la conjecture de Verratti. L'hypothèse est beaucoup plus claire : malgré son faible rendement, comment se fait-il que le milieu de terrain de 28 ans soit encore considéré comme un titulaire indiscutable par les différents entraîneurs qui sont passés par le PSG ?

Le natif de Pescara dans les Abruzzes, arrivé à 19 ans dans le club de la capitale, est un joueur clivant. Pour certains supporteurs du PSG et autres amateurs de foot, cela sonne comme une évidence : Marco, surnommé « petit hibou », est un joueur exceptionnel. Doté d'une rare qualité technique, capable de s'extraire des situations les plus coriaces, sa place dans le onze de départ de l'entraîneur Mauricio Pochettino n'est pas sujette à débat.

Un but par an en moyenne

Mais pour d'autres, Verratti est une arnaque. Un [...] Lire la suite