Tacle du lundi – Pascal Dupraz, le je avant le jeu

L’entraîneur de 59 ans porte cette étiquette d'entraîneur pompier.
L’entraîneur de 59 ans porte cette étiquette d'entraîneur pompier.

Quand on pense à l'entraîneur pompier qui arrive en urgence pour éteindre l'incendie, on songe forcément à lui. Au fil des années, Pascal Dupraz s'est forgé cette réputation. D'Évian-Thonon-Gaillard à Caen, en passant évidemment par Toulouse, l'entraîneur de 59 ans porte cette étiquette et l'assume même sans problème. Le souci, c'est que cette formule ne fonctionne plus depuis un moment. S'il y a eu un électrochoc à Saint-Étienne lors de son arrivée, on a bien vu que, sur la durée, sa poigne avait du mal à tenir. On peut évidemment respecter ses convictions, mais sa vision du football en 2022 se heurte à une réalité : on ne peut plus être aussi minimaliste.

Un documentaire qui interpelle

Alors oui, il y a des circonstances atténuantes, comme son effectif déséquilibré et une défense très faible. Heureusement pour l'ASSE que, dans cette L1 2021-2022, il existe une équipe bien plus épouvantable avec les Girondins. S'il parvient à maintenir cette équipe stéphanoise contre vents et marées, grâce notamment à des exploits individuels de Khazri et Bouanga, on ne manquera pas toutefois de se poser des questions. Quand on voit la tournure de son aventure dans le Forez, on se demande même si le Savoyard ne s'est pas vu trop beau. Dès son arrivée à Geoffroy-Guichard, Pascal Dupraz a validé la présence d'une équipe de tournage pour un documentaire. Une priorité, vraiment ?

(L1) Saint-Etienne - Pascal Dupraz : « Défensivement, je bricole depuis décembre et avant moi, un [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles