Tactique : décryptage de la soucoupe Kevin Volland

SO FOOT
·1 min de lecture

Kevin Volland n'est ni un tueur froid, ni un ouvreur d'espaces, ni un pivot. L'Allemand est en réalité mieux que ça : il est tour à tour l'un puis l'autre, souvent à l'affût des bons coups et quasiment toujours impliqué dans ceux qui font mouche. Il y a quelques semaines, pourtant, il fallait voir les premiers regards suspicieux se poser sur son cas, alors qu'il ne comptait qu'une petite poignée de matchs de Ligue 1 dans les chaussettes. Face à cette situation, son entraîneur, Niko Kovač, avait foncé dans la mêlée à la veille d'un déplacement à Lyon et avait lâché une promesse devant les impatients : "Kevin a changé d'environnement, de culture, et il a besoin d'un ou deux mois pour s'adapter. Je connais ses qualités, on lui donnera le temps dont il a besoin. Je sais que les attentes sont très élevées autour de lui. C'est normal pour un joueur de son calibre. Il doit comprendre une nouvelle façon de travailler, mais je vous assure… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com