Tactique : comment Gaël Kakuta a dansé avec l'AS Monaco

SO FOOT
·1 min de lecture

18 février 2012. Dans un couloir du stade Gaston-Gérard de Dijon, Younousse Sankharé éclaire les curieux face à un drôle de mystère : "Moi, Gaël, je l'appelle "le Génie". C'est simple. Il se déplace merveilleusement sans le ballon. Regardez, à chaque fois qu'il le reçoit, comme par hasard, il s'est mis dans un intervalle." Face à Nice, Gaël Kakuta vient d'inscrire un but, de filer une passe décisive à Brice Jovial, mais aussi de faire beaucoup plus que ça : le Français a passé sa soirée à inventer, créer, esquiver, danser. Victime du jour, René Marsigilia profite d'un micro tendu pour évoquer la bête qui a effrayé son équipe : "Ce qui me frappe, c'est son insouciance, sa jeunesse dans le jeu. Il est inventif, culotté, sûr de lui..." Gaël Kakuta amène surtout les spectateurs, ses coéquipiers et ses… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com