Tactique : Josh must go on

SO FOOT
·1 min de lecture

La neige est brutale, mais les joueurs tracent leur route. Gelés des doigts de pied aux oreilles, ils cherchent à en mettre toujours plus et à accélérer les mouvements. Un réflexe de survie, sûrement. Ou plutôt la confirmation que cette soirée européenne n'aura pas été comme les autres. Au lendemain d'un Real-Liverpool joué sur un rythme de sénateur, ce Bayern-PSG a fait monter l'intensité de deux ou trois crans et aura été un "hymne à la beauté" (Alessandro Costacurta, sur SkyItalia). Si le foot était un sport guidé par une quelconque raison, par une once de logique ou de cohérence, les joueurs du Bayern auraient passé la nuit avec les yeux grands ouverts à compter un butin qui aurait dû être énorme. Mais le foot n'a rien de tout ça et c'est peut-être pour ça qu'on allume notre télé un mercredi soir : pour voir le PSG s'offrir une nuit d'ivresse après avoir reçu une trentaine de balles dans le buffet et rentrer à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com