Tactique : Marco Verratti, le cerveau de Pochettino

SO FOOT
·1 min de lecture

C'était une nuit pour sortir le costume des grands soirs. Du moins, c'était le souhait des deux réalisateurs. Nasser Larguet, d'abord : "Jouer Paris, c'est notre Champions League en championnat." Mauricio Pochettino, ensuite : "Marseille… Il faudra jouer à fond, pendant quatre-vingt-dix minutes, comme une finale de Ligue des Champions." Avant la rencontre, les deux techniciens cherchaient à appuyer sur un désir commun : que cet OM-PSG soit vivant, intense, brûlant, et qu'il décolle assez fort pour devenir un sommet, un vrai. Alors ? Alors, presque pschitt : dimanche soir, le PSG est venu au Vélodrome récolter sans trop de difficulté (0-2) ce que l'OM a semé aux quatre coins de la pelouse et cette rencontre a rapidement été privée de tout suspense. Paris n'a pas été impressionnant, mais Paris a fait le job. Marseille n'est pas totalement…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com