Tactique : Ousmane Dembélé, le bras multiple

" Franchement ? Ouais ! Je regarde les matchs du Barça de temps en temps et je le vois défendre, mais pas autant ! Il en a récupéré des ballons, hein. Aujourd'hui, sur le volume, il m'a vraiment impressionné." Rires dans les rangs, rire sur le visage d'Aurélien Tchouameni et rire sur la trombine de l'homme qui a scotché le numéro 8 des Bleus, samedi soir, sur un gazon de Doha. À savoir : un type qui facture aujourd'hui vingt-cinq ans, qui fascine autant qu'il intrigue depuis qu'il a déboulé dans le circuit, qui vole souvent comme un papillon et dont la moindre touche de balle peut offrir un aller simple vers le sol à n'importe quel adversaire direct. Il se murmure que le premier jour où il a échangé il y a quelques années avec Frédéric Née, alors entraîneur adjoint en charge des attaquants au Stade rennais, et qu'il lui a été demandé quel était son pied fort, ce drôle de bonhomme s'est mis à rire. Tout ça parce qu'en…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com